masculins / Lens - OL J-4

La revue de presse du jour

Publié le 07 février 2006 à 14:30 par SC

La Une du ONZE MONDIAL de février : Grégory COUPET, un Grégory COUPET rugissant comme un lion. Le titre colle à ce portrait : « UNE FAIM DE LYON. » Pour vous donner un avant goût du reportage en pages intérieures cette phrase : « Les Plans secrets de l’OL pour gagner la Champions League".

L’Olympique Lyonnais est croqué en 15 pages. Nouvelle photo : « Un appétit féroce. » et c’est WILTORD qui semble rugir. Ensuite le club est présenté depuis l’arrivée de Jean-Michel AULAS en 87, un graphique présente cette ascension avec ce titre qui dit tout : « LA FUSEE OL. » La stabilité du club est soulignée, en 20 saisons tout juste 10 entraîneurs.
Des encadrés rythment ces pages, OLTV est présenté en quelques lignes, le projet d’un nouveau stade est abordé. Le mensuel tient à préciser que la venue d’ancien lyonnais dans le staff technique comme Rémi Garde est la preuve vivante qu’à Lyon modernisation rime avec tradition.
Ensuite arrive l’interview de JUNINHO, JUNINHO en photo, souriant, pointe du doigt sur une mappemonde le Brésil . Dans cet entretien il parle de lui de l’OL, du championnat, de la Coupe du Monde, de l’Equipe de France, de la Ligue des Champions et de cette rencontre face à Eindhoven : « Mon seul objectif, c’est la qualification pour les quarts de finale. Je compare cette équipe à Lille, une équipe techniquement au point, mais surtout très intelligente d’un point de vue tactique. » Et ce dossier fleuve se termine par un regard sur Eindhoven : « UN OGRE POUR LYON, de la revanche dans l’air. » et de dire : « Le PSV reste une formidable machine à gagner… »
Et puis ce matin l’EQUIPE laisse la parole à Gérard HOULLIER. Si certains s’inquiètent du début d’année de l’OL, l’entraîneur répond : « On va revenir très vite. ». Il revient sur les déboires en défense de son club, de la prestation face à Bordeaux : « j’ai vraiment aimé la performance de notre secteur défensif. Quand tu défends bien, tu confortes tes vertus offensives. » On approche de la Ligue des Champions, et de ce match face à Eindhoven Gérard HOULLIER précise : « Je ne veux pas que les joueurs le vivent comme une revanche, c’est comme ça qu’on se plante. »
Est-ce que le manque d’efficacité de Juninho le trouble : « Il mérite beaucoup plus d’indulgence, il bosse beaucoup pour l’équipe et ce ne sont pas des terrains pour lui, en ce moment. »
Sur le même thème