masculins / OL - Real

La revue de presse du jour

Publié le 13 septembre 2006 à 11:52 par SC

<b>20 minutes</b>… Les Lyonnais débutent par des retrouvailles et le journal gratuit rappelle que Capello avait offert au REAL il y a dix ans son antépénultième titre de Champion d’Espagne, le club merengue espère faire mettre fin à cinq ans de disette sur la scène continentale.

Aujourd’hui en France lance un débat : ET SI C’ETAIT L’ANNEE DE LYON
Il cite les raisons d’y croire d’abord des résultats de référence, 5 titres de Champions, une présence continue en quart de finale, 3 ans d’affilé, un banc compétitif et enfin des leaders surmotivés.
Mais précise également les raisons de douter. Diarra n’a tout d'abord psa été remplacé. L’OL a perdu sa « précieuse tour de contrôle ». De plus, les concurrents sont plus armés. L'OL pourrait enfin souffrir du syndrome des quarts de finale explique notre confrère en s'appuyant sur l’argument d’un préparateur mental : « inconsciemment, les joueurs peuvent penser qu’ils sont incapables de dépasser ce niveau-là, or, lorsqu’il y a un conflit entre la croyance et la volonté, c’est souvent la première citée qui gagne. »

Suit une interview de CRIS, qui estime que le groupe lyonnais est serein mais ne s’affiche pas trop confiant et fait part de la motivation de se retrouver au marquage de Van Nistelrooy ….

Le Progrès titre à la Une : L’OL REVE DE DOUBLER LA MISE FACE AU REAL. Deux pages sont consacrés à ce duel. On apprend dans les brèves que Roberto Carlos disputera ce soir son 100ème match de Ligue des Champions.
Juninho est bien-sûr à l’honneur. Une photo de profil illustre un article qui explique que le Brésilien a pour cette rencontre une ambition décuplée. Juninho aimerait réussir cette soirée.
Les reportages qui suivent font place aux réactions des deux entraîneurs. Pour HOULLIER : « Le Réal (est) moins romantique ». Fabio Capello lance de son côté un avertissement à ses joueurs : « Jouons avec ordre. » Antoine Osana révèle sa préférence tactique : « l’OL peut résoudre la problématique madrilène en passant par les côtés. »

Enfin L’EQUIPE voit dans cette rencontre UN SOMMET POUR DEBUTER précise qu'il ne s'agit " PLUS (de) LA MÊME CHANSON" car si Lyon a peu changé, le REAL si.
Le quotidien sportif lance une nouvelle fois le débat sur l’attaque lyonnaise. La réponse de FRED est simple comme celle du staff technique : « je suis serein, rien ne semble lui faire peur et le staff attend beaucoup de lui ». L’OL n’est pas inquiet.
Sur le même thème