masculins / Real Madrid - OL J-1

La revue de presse du jour

Publié le 09 mars 2010 à 11:13 par JC

A la veille du huitième de final retour de la Champions League face au Real Madrid, la presse dresse le portrait de l’adversaire de l’OL avec une question : Comment les Lyonnais doivent-ils jouer à Santiago Bernabeu. Certains joueurs donnent quelques éléments de réponse. Tour d’horizon.

Le PROGRES consacre une page à l’attaquant lyonnais Lisandro Lopez pour qui « Ce match est une finale ». L’argentin prévient ses coéquipiers : «  le pire serait d’aller à Madrid pour  jouer bas et défendre le résultat de l’aller ». On y apprend également son village d’enfance Rafael Obligado « un village très petit de 800 à 900 habitants »  où « tout le monde se connaît ». L’argentin a fait des études en sciences économiques : « j’ai commencé en sciences économiques à l’université de Juin » avant de nuancer « Je ne voulais pas finir ministre… ». Du côté de Madrid, Cristiano Ronaldo est égal à lui-même : «  J’ai confiance dans la bonne réponse que donnera l’équipe, on va passer » tout en soulignant la force de son rival de demain soir qu’il voit comme une équipe « difficile, expérimenté comme le défenseur Cris ». Karim Benzema verra le match depuis les tribunes de Santiago Bernabeu. L’international français regrette : « Je n’ai pas montré encore le meilleur de moi-même ».  Les Lyonnais devront se méfier car le Real est friand des « remontadas » (renversement de score) comme samedi dernier face au FC Séville (victoire des Merengues 3-2 dans les arrêts de jeu). Le quotidien rhodanien dresse un bilan des remontées légendaires des Merengues au cours de ses campagnes européennes. Anthony Réveillère confie le scénario idéal de la rencontre : « L’idéal serait d’inscrire un but et d’en encaisser un le plus tard possible ». Réponse demain soir.

AUJOURD’HUI EN France parle sur une page de cette rencontre entre le Real et Lyon. Claude Puel n’y va pas par quatre chemins : « Ronaldo a une certaine arrogance qui fait partie de son caractère, » a la question à savoir si l’OL est favori il répond : « favori, c’est une galéjade. Bien sûr que non. » Robert Pires y va de son analyse, il connait parfaitement ce club de Madrid. Ses trois conseils sont les suivant : « presser et défendre tous ensemble, museler à tout prix Guti et aller vite vers l’avant. »
A lire aussi deux échos de la presse ibérique,  Lassana Diarra : « il faudra presser, faire peur et marquer tôt, » et Ronaldo de dire : « nous devons montrer à Lyon qui commande au Bernabeu. »

L’EQUIPE dresse « le plan anti-Real » en une ce matin. Hugo Lloris sait à quoi s’attendre demain soir : « Il va falloir être très solide. Il nous faut un exploit. » Gros plan sur  Gonzalo Higuain, l’homme en grande forme avec le Real Madrid puisqu’il est le meilleur buteur de la maison avec 16 buts. Pour le quotidien sportif, l’OL ne doit pas « s’accrocher à l’improbable objectif du 0-0 » au risque d’aller aux devants d’une grande désillusion.

France FOOTBALL analyse l’adversaire des Lyonnais demain soir. Le Real c’est « Une attaque de feu avec 51 buts en 17 matches à domicile », « les coups francs de Ronaldo » qui représentent « 20% de ses buts cette saison », « Une équipe mieux équilibrée » avec « seulement 13 buts encaissés à domicile », « le pouvoir du Bernabeu : 16 victoires en 17 matches à domicile » et « l’obligation de passer » avec « 250M€ d’investissements et une finale à Madrid ». Les Lyonnais sont prévenus.

Du coté de nos voisins ibériques, Zinedine Zidane en appelle aux « aficionados » madrilènes pour faire quelque chose de bien demain soir et se rappelle aux bons souvenirs de son match épique sous la tunique blanche face au Bayern à Santiago Bernabeu (AS.com). Sur MARCA.COM, Sergio Ramos déclare « On va gagner 3-0 » et promet que Madrid va « vivre une nouvelle soirée magique ».

Sur le même thème