masculins / OM 2 - OL 1

La revue de presse du jour

Publié le 22 mars 2010 à 11:36 par JC

Au lendemain de la défaite de l’OL (2-1) lors du « choc des Olympiques » face à l’OM, la presse revient sur ce match qui pourrait marquer «un tournant » dans la course au titre. Tour d’horizon.

« Marseille a frappé fort » peut-on lire dans Aujourd’hui en France. L’entraîneur phocéen Didier Deschamps commente la victoire des siens : « La victoire était obligatoire par rapport aux résultats de Bordeaux et Montpellier… Je ne sais pas si on a écarté un rival, mais ce qui est sûr, c’est que Lyon est à deux points. » Le quotidien nous rappelle également qu’il s’agit de la première défaite de Lyon en championnat en 2010.
Claude Puel estime que « ce n’est pas une bonne opération et on a grillé un joker. Il y avait matière à ramener au moins un point. » . L’entraîneur rhodanien se projette également sur le prochain rendez-vous de son équipe : « Le prochain match contre Grenoble devant notre public sera très important, on a besoin de prendre des points et de recoller au podium. »

Jean Michel Aulas n’a pas perdu son humour malgré la défaite « On a rendu à Marseille ce qu’on leur avait pris l’an dernier. Je vais regagner un peu de popularité dans les tribunes marseillaises ! »
« L’OL perd gros » peut-on lire en Une de l’Equipe pour qui « Lyon, qui vient seulement de prendre deux points sur neuf, a peut-être dit adieu au titre. » Même son de cloche du coté de Vincent Duluc : « Ce matin, Lyon a mois l’air d’un champion. Et l’OM un peu plus ». Le latéral nigérian Taye Taiwo a été élu homme du match avec la note de 8 : « Le latéral nigérian a conclu son meilleur match de la saison d’une frappe monumentale ».  Du coté des Lyonnais, c’est encore un latéral gauche qui a brillé puisque c’est Aly Cissokho qui a récolté la meilleur note (7) au sein de l’OL.

Gros plan sur Maximes Gonalons sur leprogrès.fr. Jean-François Gomez se livre à une analyse du match du jeune milieu de terrain titulaire hier soir : « Maxime s’est livré sans compter », « solide, imposant sa vaillance dans les duels, quitte à prendre parfois le risque d’une sanction arbitrale sévère. » Maxime Gonalons revient sur sa rencontre « Les Marseillais ont pas mal d’atouts offensifs, il fallait être costaud. Moi, avec mon carton jaune reçu en fin de première période, je savais que je devais faire attention par la suite, je me suis retenu mais dans ce genre de matches, on apprend, surtout quand on est comme moi, au début d’une carrière professionnelle. »

« Malheureux Pjanic » pour football365.fr pour qui le meilleur Lyonnais hier soir (avec la note de 8) a livré une partie « dans la lignée de son match à Madrid. Placé en soutient de Lisandro, il a régulièrement orienté le jeu et a beaucoup tenté sa chance. »

Sur le même thème