masculins / Bayern - OL 1-0

La revue de presse du jour

Publié le 22 avril 2010 à 10:29 par DC et SC

Au lendemain de la défaite de l’OL 1 à 0 en demi-finale aller de la Champions League face au Bayern, tour d’horizon de la presse du jour.

Et on commence par le Progrès pour qui « le plus dur reste à faire, l’OL n’a jamais existé à Munich » et Cris appelle à la révolte : « une finale, ça se mérite. » Pourtant, 4000 personnes étaient massées place Bellecour, dans l’attente d’une victoire.

Pour le Dauphiné : « Rien n’est perdu, » les  Lyonnais ont perdu et ils se sont compliqués la tâche même s’ils conservent des chances d’aller en finale.

L’Equipe ne tourne pas en rond : « condamné à l’exploit » titre le quotidien sportif. Claude Puel reconnait que son équipe « a manqué de maitrise. » Notre confère fait remarquer que « ça aurait pu être pire, jamais dangereux et logiquement battu par le Bayern, l’OL garde néanmoins une chance d’accéder à la finale. » Et Régis Testelin de dire : « on doit pouvoir leur faire confiance. » Cette stat de l’Equipe pour terminer l’article : 42% le pourcentage des équipes qui se sont qualifiées après avoir perdu 1 à 0 à l’extérieur à l’aller.

Pour Libération : « Lyon, sur la défensive, perd à Munich » et notre confrère d’écrire : « l'Olympique Lyonnais préserve néanmoins ses chances pour le match retour qui se disputera au stade de Gerland, mardi 27 avril. Mais l'équipe allemande qui n'a pas concédé de but sur son terrain, a déjà démontré sa capacité à bien voyager notamment contre Manchester United et la Fiorentina. »
Le Parisien pour sa part suit la position de l’Equipe : « Lyon condamné à l’exploit après sa défaite à Munich. » Avant de préciser que le plus dur « reste le match retour pour l’OL ».

Pas de titraille cinglante pour le Monde qui note simplement que « l’OL concède une courte défaite à Munich. »
Le site internet de France Football, plus percutant lâche : « Robben se paie l’OL. »

Le Figaro de son côté, moins défaitiste, précise que « l’Olympique Lyonnais peut encore y croire. »
La Tribune beaucoup moins enthousiaste, pense que « Lyon risque de le regretter. »

De l’autre côté du Rhin, les sentiments sont bien sur très différents au lendemain de la victoire du Bayern. Bild s’aventure même en lâchant : « le Bayern tout proche de la finale. » Le périodique Kicker lui se réjouit que « Robben ait ouvert la porte (de la finale). »

Sur le même thème