masculins / OL - Fiorentina

La revue de presse du mercredi 17 septembre

Publié le 17 septembre 2008 à 12:07 par BV

[IMG41308#L]« Lyon avance démasqué » titre l’Equipe qui souligne que, « contre la Fiorentina, l’OL entame sa neuvième campagne de Ligue des champions avec l’ambition d’aller en demi-finales ». « L’OL possède les armes pour résister à la concurrence de ce premier tour, note Sébastien Tarrago. Mais pour aller plus loin, pour s’élever vers les sommets et donner le goût aux autres, le club rhodanien aura aussi besoin de s’émanciper, il aura besoin de folie et de grands joueurs ». Pour transformer ses ambitions en réalité, « Benzema devra faire encore mieux » que la saison dernière, et Juninho « qui peut permettre à l’OL de basculer dans une autre dimension », être au rendez-vous.

Ce dernier évoque ses ambitions à l’heure de débuter sa huitième Ligue des Champions : « Aujourd’hui, difficile de dire jusqu’où Lyon va aller. Maintenant, rêver ne coûte rien, alors permettons-nous de rêver » Le Brésilien revient également sur son histoire à l’OL : « Tous les coachs lyonnais m’ont apporté quelque chose mais c’est surement de Gérard Houllier que je me suis senti le plus proche. En me comprenant et en me laissant une certaine liberté, il m’a vraiment permis de progresser. »

Sous la plume de Vincent Duluc et Jérôme le Fauconnier, le quotidien sportif explique également « pourquoi Govou joue toujours » : « le plus ancien des Lyonnais est titulaire avec tous les entraîneurs qu’il a connus à l’OL. Parce qu’ils le trouvent bon. Tout simplement. »
[IMG43415#C]

[IMG43414#R][IMG41305#L] « OL : le rêve européen commence ce soir » annonce le quotidien régional. « La Ligue des champions est un animal qui commence sérieusement à tarauder le roi Lyon. Il sait que rien, en termes de gloire et de consensus médiatique, ne remplace sa capture » note Antoine Osanna qui ajoute, concernant la rencontre entre l’OL et la Fiorentina, ce soir, que « même si l’intransigeance n’est plus ce qu’elle fut au pays du catenaccio lointain, il serait très étonnant que les Florentins soient pris en flagrant délit d’incompétence tactique ».

Ce soir, Claude Puel pourrait une nouvelle fois aligner Mathieu Bodmer dans l’axe de la défense. L’ancien Lillois confie au Progrès qu’il s’est « mis dans la tête d’effectuer toute la saison derrière ». « J’ai une carte à jouer dans ce secteur », ajoute-t-il.
Sur le même thème