masculins / Olympiacos - OL

La revue de presse française

Publié le 01 novembre 2005 à 11:51 par SC & SR

En ce jour de Toussaint si les journaux parlent des chrysanthèmes, ils n'oublient pas de lancer des fleurs à l'Olympique Lyonnais, un club bien en forme à la veille de ce 4ème match de Ligue des Champions.[IMG7042L]

En ce jour de Toussaint si les journaux parlent des chrysanthèmes, ils n'oublient pas de lancer des fleurs à l'Olympique Lyonnais, un club bien en forme à la veille de ce 4ème match de Ligue des Champions.





Le Progrès

« L'enjeu d'Athènes » Un papier analyse de ce match, un résultat positif peut ouvrir la porte des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Il ne suffit que d'un point pour être qualifié écrit notre confrère. Mais attention les lyonnais vont souffrir ce soir : « l'Olympiacos voudra nous rendre la monnaie de la pièce du match aller à Gerland, » souligne Coupet.

Le coach de l'Olympiacos prône la bonne vieille méthode Coué : « Dans l'histoire de la Ligue des Champions Newcastle et Liverpool ont réussi à passer le premier tour après avoir perdu leurs trois premiers matches. » Une manière de mobiliser son groupe.



Le quotidien local poursuit avec un portrait consacré au portugais de l'équipe lyonnaise « TIAGO découvre l'Olympe… ». L'international parle de Chelsea, de Lyon où il se sent bien. En déclarant : « je suis venu à Lyon, car je savais qu'il y avait un énorme potentiel ici et que c'était le club qu'il me fallait. ». Tiago qui se réjouit à l'idée d'affronter l'Olympiacos, un pays, la Grèce, où il n'a jamais joué.



Dans cette page consacrée exclusivement à l'OL, à lire aussi un témoignage de Jean-Michel Aulas : « Il faut être prudent, on va évoluer dans une ambiance hostile et l'équipe devra afficher énormément de détermination et de solidarité. »

Et puis page 26, les forces et faiblesses de l'Olympiacos avec une question : Mystère autour de RIVALDO, l'ancienne star du Barça jouera-t-elle ce soir ????



Enfin dans ces pages spéciales ont ne peut passer à côté de l'entretien de Grégory Coupet qui rend hommage à Marc Vivien FOE, le camerounais avait inscrit un but il y a 5 ans devant l'Olympiacos et le gardien lyonnais de dire : « On pensera à lui par rapport à son existence de footballeur lyonnais, il nous a apporté énormément…. »





L'Equipe

A La Une, ce titre : « L'occasion de Lyon » avec une photo superbe : 3 joueurs lyonnais, 3 joueurs grecques tous regardent dans la même direction, attentifs…

A l'intérieur du quotidien sportif, une photo encore à regarder : Houllier et Malouda en conférence de presse, rayonnant. Cette image illustre une interview de Florent Malouda qui déclare en parlant de la Ligue des Champions, je cite : « On veut la gagner et on n'est pas venu en Grèce pour perdre. » L'international poursuit concernant le match de l'Equipe de France face au Costa Rica à la Martinique « je souhaite le jouer, ce match va revêtir une dimension symbolique très importante. »



Et puis sous cette interview, un article de quelques lignes portant sur le futur Grand Stade de Lyon. 2 possibilités pour l'instant :

- l'agrandissement du stade de Gerland

- la construction sur Vénissieux (Rhône) ou sur un 3ème lieu qui vient d'être dévoilé par Jean-Michel Aulas, une confidence indique le journal : « Nous n'avons pas 10 ans pour passer à l'action donc nous avons une 3ème solution, un lieu situé sur un vaste terrain à Pusignan, pas très loin de l'aéroport St Exupéry…

Enfin l'Equipe s'étend sur la confrontation de ce soir « Le temps des espoirs »…





Pour Aujourd'hui en France « Lyon veut encore frissonner » avec cette réflexion : « les hommes d'Houllier sont partis les poings serrés. » Dans le reportage, cette phrase tient de Coupet : « Nous ne sommes pas formatés pour gérer un match nul au coup d'envoi, mais pour chercher à l'emporter en imposant notre jeu, notre rythme et notre force. »



France Foot de ce mardi consacre un portrait à Florent ‘Malouda, le « chien boule » de Cayenne'. Laurent Campistron, l'auteur du portrait remarque : « Il s'est imposé comme l'un des joueurs les plus complets de sa génération. » Il revient sur son début de carrière, ses premiers pas dans le football en Guyane, un joueur repéré par Michel Platini. Un joueur qui décroche son bac a 17 ans et démarre un BTS électrotechnique qu'il ne pourra poursuivre. Un homme simple et attachant qui n'a pas fini de faire parler de lui…





Enfin Libération parle de cette Ligue des Champions, en couplant les deux clubs français qui participent à cette compétition : Lyon et Lille. « La puissance de Lyon, l'espérance de Lille ». Le quotidien parisien s'intéresse au budget de L'OL par rapport à ses adversaires directs dans le championnat de France. Une supériorité financière certes que les Rhodaniens ont le mérite de traduire sur les terrains.



SC
Sur le même thème