masculins / Rubin Kazan - OL

La revue de presse Rubin Kazan-OL

Publié le 24 août 2011 à 10:39 par CB

Ce soir l’OL retrouve le Rubin Kazan au Stade Central pour le match retour des barrages de la Ligue des Champions. A cette occasion coup d’œil sur la presse de ce matin…

  L'EQUIPE
A la Une du quotidien sportif ce matin : Lyon veut rester chez lui. Jean Baptiste Renet fait d’ailleurs la part belle à Bafé Gomis, décisif lors du match aller. La « pièce maîtresse » de l’effectif lyonnais en ce début de saison se raconte, revient sur son parcours et ses ambitions. Par ailleurs Vincent Duluc considère l’affiche de ce soir comme « une affaire à plier », « finir le travail sérieusement ». Lyon grand favori ? Certainement pour l’auteur qui pointe tout de même les faiblesses du match aller à éviter : « l’OL devra conserver cette marge en se montrant moins poreux sur les coups de pieds arrêtés ». Les journalistes de l’équipe sont unanimement confiants en l’effectif de l’OL : « Son autre caractéristique (l’OL ndlr) est d’avoir plus de talent que le Rubin Kazan, et d’avoir tout ce qu’il faut en magasin pour recommencer l’aventure de la Ligue des Champions, la vraie ».

  LE PROGRES
Le quotidien régional fait également la part belle à Bafé Gomis ce matin. Olivier Guichard titre d’ailleurs « Les bonnes notes de Bafé Gomis ». L’auteur revient sur les clés de la combinaison du 4-4-2 de Rémi Garde « Les deux hommes se cherchent, se trouvent sur le terrain et s’apprécient en dehors ».Beaucoup d’espoirs, donc, en la personne de l’attaquent Gomis : « Il est en forme en ce moment. Peut être qu’il ne le sera plus dans un mois. S’il l’était ce soir, cela devrait déjà grandement faciliter la tâche de l’Olympique Lyonnais. Et titiller un peu plus l’esprit du sélectionneur national ».

AUJOURD'HUI EN FRANCE

En page sport du quotidien, c’est le défenseur Dejan Lovren qui revient sur les ambitions de l’équipe pour ce soir : « Perdre ce match n’est pas dans nos esprits » Des joueurs Lyonnais à l’image du défenseur croate qui refusent l’idée de ne pas passer ces phases de poules, un scenario inimaginable. Conscient de l’avantage lyonnais, Lovren reste méfiant «nous avons une grande chance de nous qualifier mais nous devrons rester concentrés».

FRANCE FOOTBALL
Pour l’entraîneur de l’OL « l’envie est très forte ». Le technicien lyonnais reste cependant prudent : « Nul ne sait si nous aurons besoin de marquer pour nous qualifier ou si nous ne concéderons pas de but. Au-delà du résultat, c'est plus à la configuration de cette équipe de Kazan que j'ai vue au match aller que va ma préoccupation ». De la confiance il en faut pour aborder le match crucial de ce soir, la qualification est en jeu : « Evidemment, tout le monde est très concentré sur la qualification. Ne pas l'imaginer, ce n'est pas le mot. Nous en avons très envie. Nous avons montré à Gerland, par notre réaction après avoir concédé le premier but, que l'envie est très forte et bien réelle. Il y a une grande détermination ».

Sur le même thème