masculins / OL - Debrecen 4-0

La seconde place pour l'OL

Publié le 09 décembre 2009 à 22:42 par AG

Malgré un succès 4 buts à 0, même score à l'aller, les Lyonnais terminent à la seconde place du groupe E car dans le même temps la Fiorentina est allée l'emporter à Liverpool (2-1).

[IMG50014#C]

Après une entame de match timide malgré deux bons centres d’Aly Cissokho, les Olympiens se créèrent une première occasion à la huitième minute. La tentative fut signée Anthony Réveillère qui frappa un bon mètre du cadre à la suite d’un ballon mal dégagé. Dans un duel au milieu de terrain, on a craint le pire pour Maxime Gonalons qui sembla se tordre le genou mais le jeune olympien se releva après quelques secondes. Au fil des minutes, les Hongrois se montrèrent de plus en plus en évidence. Hugo Lloris du s’employer pour mettre en corner un coup franc de Czvitkovics (14e).Jean II Makoun pensa ouvrir la marque en reprenant un coup fanc de Bastos repoussé par le portier hongrois (20e). Malheureusement pour le Camerounais et ses coéquipiers, celui-ci était en position de hors-jeu. Sidney Govou se créa lui aussi une occasion mais sa tentative fut sans danger pour le gardien. Dans la foulée Sid Govou perçait plein axe avant de manque légèrement un tir qui surprit malgré tout Pantić le gardien de Debrecen.  Le cuir échoua vers Bafé Gomis qui ouvra la marque (23e). Sur le but Sidney Govou se blessa et fut remplacé quelques minutes plus tard par Miré PJanic. Le franco-Ivoirien Coulibaly tenta une frappe de loin mais Lloris se coucha parfaitement (41e). Sur un coup franc détourné de Miré Pjanic , Bastos se retrouva esseulé en pleine surface et donna deux buts d’avance à l’OL (44e). L’arbitre allemand Monsieur Meyer siffla la pause peu après.

 Les olympiens furent tout prêt de corser l’adition au début de la seconde période. Gomis, servi par Pjanic, trouva le gardien hongrois sur son tir du pied gauche. Les joueurs de Debrecen semblaient baisser physiquement au fil des minutes. Sur un centre de Michel Bastos, Pjanic se jeta et trompa Pantić de la semelle (58e). Bastos et Réveillère combinaient magnifiquement sur le flanc droit mais la frappe du  premier nommé fut contrée in extremis. Lisandro entra à la place de Gomis et cela déclencha une certaine euphorie dans les travées de Gerland (66e). En bonne position face au but, Miré Pjanic écrasa légèrement son tir (73e). Sur un rush dont il a le secret, Aly Cissokho frappa à l’entrée de la surface et porta le score à 4 à 0 pour son premier but sous le maillot lyonnais (76e). Hugo Lloris du s’employer une dernière fois sur un bon tir de Bernáth (81e). Lisandro se créa une occasion avec un coup de tête hors cadre sur un centre de Delgado. Lors d’un contact avec Coulibaly, Hugo Lloris fut touché à la tête. Les deux joueurs furent tous les deux ouverts à la tête. Mise à part ce vilain choc et trois tirs lointain, le portier olympien aura passé une soirée plutôt tranquille.

[IMG50014#C]

 

Sur le même thème