masculins / DFCO 1 OL 2

La série continue...

Publié le 11 septembre 2011 à 19:31 par R.B/S.G

En s’imposant à Dijon, l’OL a confirmé son très bon début de saison, même si le MHSC reste en tête de la L1… Match retour…

  Pour quelques heures seulement, le septuple champion de France avait retrouvé ce fauteuil de leader qu’il n’avait plus occupé « en vrai » depuis le 17 octobre 2009 au soir de la 9ème journée. Avec le succès du MHSC face à l’OGCN, le septuple champion de France se contente de la place de dauphin. Cela fait donc 72 journées que l’OL n’a plus été leader. Pas vraiment important après 5 journées de l’exercice 2011-2012. Quand on regarde le parcours de l’OM, on se dit qu’il n’y pas de quoi être frustré. L’OL est donc toujours invaincu depuis le début de saison, soit 7 rencontres. Il est aussi invaincu en championnat depuis 8 journées ; la dernière défaite remontant à la débâcle auxerroise de la 35ème journée. Et de façon plutôt surprenante, l’OM, futur adversaire de l’OL en championnat, n’a plus gagné depuis 8 journées.

En attentant ce drôle de choc au sommet dimanche prochain et avant le premier match de groupe de la LDC à l’Ajax Amsterdam, et à l’Olympiakos pour les Marseillais, l’OL s’est donc imposé 2 à 1 à Dijon sans briller particulièrement mais avec une forme de logique indéniable face à un promu en manque d’expérience et pas franchement à la hauteur des attentes de son entraineur Patrice Carteron. Ce match de reprise après la trêve internationale et sans Lisandro n’a pas montré le meilleur visage des Olympiens cette saison en ayant l'impression que malgré tout cet OL aurait pu éviter d'avoir quelques frayeurs..

Mais franchement, l’essentiel était d’engranger des points pour confirmer ce qui s’était passé au mois d’août. Et pour cela, Rémi Garde a pu compter sur une partie de ses cadres comme Gomis, Bastos, Lloris, Källström… qui ont su faire ce qu’il fallait pour faire la différence ou protéger les acquis. Gomis inscrivant au passage son 4ème but de la saison, Bastos et Källström étant impliqués dans leur 3ème but…

Et si on reproche souvent aux partenaires de Réveillère d’être trop fébriles sur les phases arrêtées défensives, mais 2 buts encaissés (après corner) sur 7 buts, saluons ce nouveau but inscrit après un corner, ce qui porte à 5 sur 12 le nombre de buts inscrits sur phases arrêtées (4 après corners). Regrettons simplement que l’OL n’est pas encore rendu une copie vierge défensivement, ce qui a mis systématiquement l’OL dans l’embarras dans ses 7 matchs joués.

  Il fallait remettre la machine en route lors de cette première levée des 7 prévues pendant le marathon du mois d’août qui verra l’entraineur lyonnais se penchait peut-être sur un turn over. Il aura vu avec plaisir la bonne entrée en jeu du jeune Clément Grenier en sachant que Dabo, Fofana sont arrivés ; en sachant encore que Gourcuff n’est plus très loin d’être enfin opérationnel comme certainement Mensah. Il restera à attendre les retours, un peu plus tard,  de Cris, Ederson… et Lisandro.

Il restera aussi à voir comment Rémi Garde va jouer face à l’Ajax d’Amsterdam pour ce premier match de la véritable campagne européenne, savoir par exemple s’il a été satisfait de sa mise en place de départ contre le DFCO. La série continue et on n’a pas envie qu’elle s’arrête. Prochain rendez-vous mercredi soir dans la superbe enceinte de l’Ajax.

Sur le même thème