masculins / OL - Sochaux 2-1

La série continue

Publié le 24 mars 2012 à 21:04

Emoussés en fin de rencontre mais solidaires, les Lyonnais ont décroché la victoire (2-1) face à Sochaux. C'est le quatrième succès de rang pour les Olympiens.

Forts de deux succès en Ligue 1 face à Lille et Saint-Etienne puis d’une qualification en coupe de France aux dépens de PSG, les Lyonnais avaient à cœur de poursuivre leur série. Le FC Sochaux, avant-dernier du classement, se présentait à Gerland. Le onze de Rémi Garde au coup d’envoi : Lloris, Réveillère, Lovren, Umtiti, Dabo, Gonalons, Grenier, Källström, Bastos, Lisandro, Gomis.

Avant le coup d’envoi, une minute de silence a été respectée en mémoire des victimes de Montauban et Toulouse quelques jours plus tôt. La rencontre démarra très fort pour les Lyonnais. Sur le premier coup franc lointain, Kim Källström déposa le ballon devant le but où Dejan Lovren trompa Richert à bout portant (3e). Cette entrée en matière tonitruante régala Gerland. Cette ouverture du score réveilla les Sochaliens qui se créèrent une belle occasion par Boudebouz. Hugo Lloris veillait au grain et claqua magistralement le tir du numéro 10 doubiste (20e). Les gones se créèrent de belles opportunités avec Lisandro puis Bafé Gomis mais sans succès (33e). Un coup franc vite joué par les Sochaliens profita à Marvin Martin qui se heurta à Hugo Lloris en angle fermé (41e). Michel Bastos, en funambule, se joua de Sauget avant d’entrer dans la surface puis de trouver Richert sur son chemin. Juste avant la pause Martin trouva la transversale olympienne sur un magnifique tir d’une vingtaine de mètres. Lloris avait heureusement dévié le ballon d’une phalange.

Au retour des vestiaires, Gueida Fofana avait remplacé Clément Grenier. Les gones poussaient afin de se mettre à l’abri. Après une montée sur son flanc gauche et un relais avec Källström, Dabo centrait pour Licha. Le tir du gauche de l’Argentin ne trouva pas le chemin du cadre (56e). Les joueurs de Rémi Garde trouvèrent la faille quelques minutes plus tard. Antho Réveillère glissa un ballon à Bafé Gomis, parti à la limite du hors-jeu. L’avant-centre olympien piqua son ballon devant Richert pour permettre à l’OL de réaliser le break (65e). Malheureusement, cet avantage de deux buts fut de courte durée. Parti dans le dos de la défense, Maiga  élimina Hugo Lloris avant de glisser le ballon au fond des filets (71e). C’est un OL sur ses bases arrière qui termina le dernier quart d’heure de la rencontre. Mou Dabo et ses coéquipiers firent preuve d'une solidarité exemplaire afin de conserver cette victoire et empocher les trois points.

Sur le même thème