masculins / LOSC - OL

La série débute dans le nord

Publié le 27 février 2015 à 23:02 par R.B

Trois déplacements de rang attendent les Lyonnais… Autant bien commencer à Lille face à une équipe à la recherche de points pour assurer rapidement son maintien…

Quand ? Quand les partenaires de Maxime Gonalons vont parler du titre. Cette question revient en boucle dans la bouche de nombreux journalistes. Le classement actuel ne suffit pas. Les 54 points non plus. Franchement, est-il besoin de paroles ? En sport et ailleurs, ce sont  les résultats, les actes qui priment. Ou alors faire comme le Président Aulas et parler d’une probabilité purement mathématique de 30% ! Bien sûr que les Lyonnais doivent penser au titre…  sans l’exprimer. Ils ont raison, à 12 journées de la fin les espoirs sont autorisés. Ambition logique. Comme il est rassurant d’entendre que l’on en « saura un peu plus » après les trois déplacements de rang.

11 matches de rang sans défaite avant d’aborder ce triptyque voyageur. « Il n’y a pas de tableau de marche… On joue tous les matches pour les gagner… ». Réponse pleine de sagesse d’Hubert Fournier. On fera les comptes plus tard… Le PSG est sur les talons… l’OM un poil plus loin… l’ASM n’a pas encore dit  son dernier mot pour le  podium. L’OM a affronté le Stade Malherbe vendredi soir… et a perdu! Il y a le choc en Principauté entre Monégasques et Parisiens. Qui va tirer profit de cette journée ?

D’abord se soucier de soi. Ce voyage à Lille ne sera pas une sinécure. « Le LOSC à l’image de son coach met de l’impact physique ; cette équipe est difficile à jouer et encaisse rarement beaucoup de buts… Son classement ne reflète pas sa valeur… ». Henri Bedimo a été très clair lors du point presse. René Girard, l’entraineur des Dogues, aussi : « Contre l’OL, mon groupe sera à 150%. On a pris une correction à Gerland… A nous de prendre notre revanche… ». Certes, les partenaires de Mavuba ne marquent pas beaucoup : 20 buts (10 fois 0 but inscrit, 11 fois un but, 3 fois deux buts… et une fois trois buts). Mais ils sont solides à l’image d’Enyeama dans la cage. Et puis, au fil de ses résultats passables, le LOSC se retrouve 12ème avec 32 points. S’il n’y a pas péril en la demeure, il serait rassurant d’augmenter rapidement ce total pour s’éviter quelques suées.

L’OL, tout en haut, a retrouvé le chemin de la victoire face à Nantes mais vraiment son jeu flamboyant, efficace. « Il y a des moments dans une saison où cela arrive pour toutes les équipes. Et puis, Alex (Lacazette) était absent et nos adversaires nous abordent désormais différemment… Il y a aussi, peut-être, de la crispation… ». Hubert Fournier a conscience du coup de moins bien et attend le retour au mieux avec l’apport  de son buteur qui pèsera à priori plus samedi que lors de sa rentrée face au FCNA. Satisfait de sa charnière centrale, il la reconduira. Pour le reste, si Christophe Jallet est apte à débuter, cela ne devrait pas changer.

 


Que ce voyage dans le nord renforce les ambitions olympiennes… Il sera temps ensuite de regarder le choc entre Monégasques et Parisiens… ou de reparler du titre…

 

Sur le même thème