masculins / OL - Juventus

La tâche s’est compliquée

Publié le 03 avril 2014 à 23:20 par SC

L’OL a été défait 1 à 0 par la Juventus. Après une première période où les deux équipes se sont neutralisées, ce sont les Turinois qui se sont montrés les plus dangereux en seconde. Solides, les Lyonnais ont fini par craquer en fin de match. Ils sont condamnés à l’exploit à Turin…

« C’est une réelle montagne qui se dresse devant nous et il va falloir la gravir par tous les moyens ». Tels ont été les mots du coach à la veille de ce match aller du quart de finale de la Ligue Europa. Ses hommes auront la dure tâche de se mesurer à l’équipe la plus titrée d’Italie, la Juventus Turin. Mais aussi de faire un résultat lors de cette première manche à Gerland. Pour cela, Rémi Garde devra se passer d’une ribambelle de joueurs blessés. Umtiti fait quant à lui son retour dans l’axe de la défense aux côtés de Koné. Briand a été préféré à Gomis sur le front de l’attaque. Pour le reste, la même composition que lors du dernier match contre Saint-Etienne. Pirlo, Pogba, Buffon, Tévez…il y a du très beau monde côté turinois.

Une montée en puissance

 Un air de Ligue des Champions se laisse ressentir dans un stade en fusion, où chants lyonnais et turinois résonnent. La Juve a mis le pied sur le ballon en ce début de match, les Lyonnais se contentant de défendre. Et ça chauffe déjà sur la cage de Lopes, avec un coup-franc de Pirlo puis un coup de tête non cadré de Tevez. Après deux chaudes alertes, l’OL rentre peu à peu dans le match. L’utilisation du ballon reste très compliquée cependant…on recule plus qu’on avance. Heureusement que a Juve balbutie légèrement son football en abusant de ballons longs qui n’arrivent souvent pas à destination.

Deux blocs bien en place

L’OL est ssouverain défensivement et ne concède que très peu d’occasions. Ce sont d’ailleurs les Lyonnais qui relancent les hostilités, avec une frappe dans la surface de Malbranque repoussée par Buffon, puis une reprise de Briand du bout du pied qui flirte avec la transversale. La réponse turinoise ne se fait pas attendre…Pirlo, d’une magnifique passe brossée, lance Tévez. Lopes réalise une très belle sortie. La première demi-heure est passée sans grabuges. Les deux équipes se neutralisent, aucune ne parvient à mettre à défaut la défense de l’autre. Personne n’a souhaité se livrer dans cette première période, durant laquelle il ne s’est pas passé grand-chose.

Lyon, puis Turin à l’offensive

 L’OL tente d’emballer enfin cette partie, avec trois corners successifs et deux coup-francs bien placés…qui ne donnent rien. Umtiti fait briller Buffon en l’obligeant à se détendre à l’horizontale pour détourner son coup de canon. La timide réponse de Tevez n’inquiète pas Lopes. Et ce sont les Lyonnais qui continuent de pousser. Mais, deux coups de patte de Pirlo, le premier dévié par Briand, viennent semer la panique dans la surface lyonnaise. Malgré beaucoup de déchets techniques, la Juve se montre de plus en plus menaçantes. Lopes détourne d’abord le centre d'un Giovinco intenable avant que sa défense ne contre la frappe d’Asamoah. Le côté de Bédimo est pris d’assaut. A vingt minutes de la fin, les Lyonnais souffrent dans le jeu et ne parviennent plus à se défaire de la pression adverse.

Bonucci met les siens sur de bons rails

Les ardeurs turinoises se calment quelque peu. L’OL tente de créer du danger sur les rares contres qu’il se procure. Il ne manque que quelques centimètres pour reprendre de la tête le centre en bout de course de Briand. Dans la foulée, Vucinic manque l’immanquable alors qu’il se trouvait seul aux abords des six mètres. Ce qui devait arriver arriva...après un cafouillage dans la surface, Bonucci glisse le ballon sous la barre. L’OL tente de réagir…en vain.

 

...


Feuille de match

Olympique Lyonnais 1 – 0 Juventus Turin (Mi-temps : 0 – 0)

Lyon, Stade de Gerland. 37 084 spectateurs.

Arbitre : William Collum.

L’équipe lyonnaise : A.Lopes, Tolisso, B.Koné, Umtiti, Bedimo, Gonalons, Ferri, Malbranque (Fekir 86’), Mvuemba, Briand (N’Jie 89’), Lacazette (Gomis 75’). Entraîneur : Rémi Garde.

L’équipe turinoise : Buffon, Caceres, Bonucci, Chiellini, Isla (Lichtsteiner 78’), Pogba, Pirlo, Marchisio, Asamoah, Tevez (Vucinic 56’), Osvaldo (Giovinco 63’). Entraîneur : Antonio Conte.

Buts : Pour la Juventus, Bonucci (86’).

Avertissements : pour l’OL, Tolisso (42’), Lopes (68’). Pour la Juventus, Giovinco (68’), Vucinic (90’).

...
Sur le même thème