masculins / Champions League

La tragédie de Hillsborough

Publié le 12 octobre 2009 à 14:00 par BV

L’histoire centenaire de Liverpool est jalonnée de succès ; il partage avec Manchester United le record de titres de champion d’Angleterre (18), aucune équipe n’a soulevé aussi souvent que Liverpool la « Coupe aux grandes oreilles » de champion d’Europe (5).

Elle est également parsemée de drames, à l’image de la plus profonde blessure qui a touché le cœur des supporters des Reds : la tragédie d’Hillsborough.
Le 15 avril 1989, le stade d’Hillsborough à Sheffield accueille la demi-finale de Cup entre Liverpool et Nottingham Forest. La tribune ouest, où prennent place les supporters des Reds, et dépourvue de places assises, atteint rapidement sa capacité maximale. Malgré cela, et devant la présence de très nombreux fans de Liverpool à l’extérieur du stade, les forces de l’ordre ouvrent même une seconde entrée, provoquant un afflux massif de supporters qui compriment les spectateurs des premiers rangs de la tribune contre les grillages entourant la pelouse. Le bilan humain est dramatique, les images insupportables. Un mémorial fut érigé dans le stade d’Anfield en souvenir des 96 morts.

La tragédie d’Hillborough eut pour conséquence une modification en profondeur des mesures de sécurité dans les stades anglais : les grillages disparurent, les stades ne comportent depuis plus que des places assises. Cette tragédie est également restée célèbre pour son traitement médiatique. En annonçant en Une « THE TRUTH » (« La vérité »), et en attribuant, à tort, la responsabilité du drame aux supporters des Reds, le SUN vit son image notablement écornée et ses ventes chuter. Le quotidien attendra 15 ans avant de présenter des excuses.
Sur le même thème