masculins / Sochaux-OL

La victoire en salle d’attente

Publié le 29 octobre 2008 à 08:05

L’Olympique Lyonnais achèvera ce soir sa série de trois matchs à l’extérieur. Après Bucarest (3-5) et Auxerre (0-0), l’équipe de Claude Puel rend visite à 19h00 à une formation sochalienne en grande difficulté. L’occasion de reprendre un rythme de champion…

Deux points pris en neuf journées. Le constat n’est pas alarmant. Il est cinglant. C’est une évidence : l’Olympique Lyonnais fait du surplace actuellement en championnat. Claude Puel avait sans doute planifié un tableau de marche bien supérieur pour sa formation avant les trois rencontres face à Rennes, Lille et Auxerre. Il a du se contenter de ses deux petits nuls face à Lille (2-2) et Auxerre (0-0) qui ont contribué à un resserrement dans le haut du tableau. Alors que l’OL possédait cinq points d’avance sur son dauphin Toulouse au soir de la 7e journée, il n’en compte désormais plus que quatre sur Grenoble, le sixième.

Un 5/5 au stade Bonal

Avant cette 11e journée, l’OL garde tout de même les commandes du championnat et en bon élève va tenter de renouer avec la victoire en Ligue 1, en se rappelant pourquoi pas au bon souvenir de cette série impressionnante de victoires sur la pelouse du stade Bonal : On en dénombre cinq consécutives depuis un succès 2-1 en 2003-2004 sur des buts des Brésiliens Elber et Edmilson . Depuis l’OL s’est offert quelques ballades dans le Doubs - 2-0 en 2004-2005 et surtout 4-0 en 2005-2006 – et également des succès plus étriqués comme lors de la dernière visite en août 2007 où les coéquipiers de Govou s’étaient imposés 2-1 sur des buts de Benzema et Bodmer.

Sochaux court après son premier succès

Sochaux était déjà en grande difficulté lors de la dernière visite lyonnaise. C’est encore le cas cette année. Si les Lionceaux ont arraché finalement le maintien en Ligue 1, ils connaissent un début de saison extrêmement difficile : Après dix journées, la formation de Francis Gillot est toujours à la recherche de son premier succès et pointe à une inquiétante vingtième place. Pire, le dernier succès en championnat des Doubistes remonte au 5 avril 2007 sur la pelouse d’Auxerre (1-0). Autant dire une éternité…
Attention, cette équipe est tout de même capable de coup d’éclat. Marseille en a fait les frais en 16e de finale de coupe de la Ligue avec une victoire 1-0 sur un but de Mevlut Erding.
Alors, après avoir mené la vie dure la semaine passée à l’AS Nancy-Lorraine, les Sochaliens se verraient bien épingler les champions de France pour lancer enfin leur saison. Mais actuellement Lyon ne peut se permettre d’endosser la tenue de victime.
Sur le même thème