masculins / Bordeaux - OL

« La victoire est quasi-obligatoire »

Publié le 07 mars 2014 à 11:00 par SC

Alexandre Lacazette « se sent bien ». Il a pu profiter d’une petite semaine de récupération, avant de remettre le bleu de chauffe dimanche contre Bordeaux. Avec l’envie de retrouver le chemin de la victoire en L1 et celui des filets.

 Il réalise la plus belle saison de son début de carrière. Alexandre Lacazette a déjà inscrit 18 buts, toutes compétitions confondues, et vient de boucler un mois de février avec une efficacité redoutable. Marquer, il n’en fait pas une obsession mais il répond jusque-là parfaitement à sa fonction de buteur. «  Je ne dirai pas que je suis omnibulé par le but…mais je suis frustré quand je ne marque pas car je ne remplis pas mon rôle et je me dis que je n’ai pas fait le match idéal. J’aime marquer. Quand je le fais, je me sens utile ». L’actuel troisième meilleur buteur de Ligue 1 se dit « être sur le bon chemin ». Quand on lui parle d’un éventuel objectif chiffré personnel, il sourit. « Je me suis fixé une barre symbolique, mais ça reste secret ». Une chose est sûre, les ambitions sont grandes. Et, pour cause.

Le joueur de 22 ans a franchi un nouveau palier cette saison, lui permettant même de frapper aux portes de l’Equipe de France, malgré sa non-sélection il y a quelques jours. Il admet volontiers avoir progressé. « Oui, j’ai progressé dans à peu près tous les domaines…dans la répétition des efforts, dans l’envie, dans le dernier geste ». Alexandre peut s’appuyer sur une polyvalence en attaque, qu’il a acquise « durant la formation », lors des saisons précédentes avec le groupe Pro ou encore cette saison. « Je suis polyvalent…Je jouerai là où le coach me demandera ». Dès dimanche contre Bordeaux, il pourrait délaisser la pointe de l’attaque.

Clément Grenier et Gueïda Fofana, forfaits, et Yoann Gourcuff, incertain, c’est Alexandre Lacazette qui pourrait occuper la position haute du losange. « Je l’ai déjà fait contre Troyes. Je suis moins à l’aise qu’en avant-centre. J’ai un rôle différent…Mais, peu importe que ce soit plus bas ou plus haut, il faut être décisif ». Un seul but en quatre matchs, l’équipe devra retrouver une efficacité devant le but qui a notamment fait défaut contre Montpellier.

  Oui, l’OL n’a plus le temps. Des échéances décisives vont s’enchaîner durant le mois de mars. « Tous les week-ends sont des moments importants. C’est un mois très important avec uniquement des gros matchs ». Le déplacement à Bordeaux, 8ème à deux points, en est un. « Ce ne sera pas facile. On a nos armes. On fera tout pour ramener les trois points, pour ne pas se laisser décrocher. La victoire est quasi-obligatoire ». De belles choses restent à vivre pour le natif de Lyon en cette fin de saison.

Son futur personnel, il n’y pense donc pas, malgré les discussions sur une possible prolongation. « Ca concerne le Président et mon agent. Je suis ouvert à une prolongation. Je n’ai pas de pression supplémentaire. C’est surtout de la fierté d’être considéré dans un club comme l’OL. Cela me donne des responsabilités ».


Voir aussi

- Toutes les infos sur la rencontre Bordeaux (8e) - OL (6e)
- Le classement avant la 28ème journée
- Le calendrier de l'OL saison 2013 - 2014



Sur le même thème