masculins / OL - ASNL 3-1

La vie en rose

Publié le 15 octobre 2011 à 21:04

Tonitruants en première période avec 3 buts en cinq minutes, les Lyonnais ont légèrement baissé en intensité par la suite mais l'essentiel a été assuré.

Cette rencontre de la 10ème journée donnait l’occasion à l’OL de mettre en avant « octobre rose ». Cette opération visait à montrer le soutien que le club dans son ensemble apporte au Centre Léon Bérard pour la lutte contre le cancer.

Coté terrain, le capitaine Cris effectuait son grand retour tandis qu’Ederson et Yo Gourcuff retrouvaient le banc après plusieurs mois d’absences. Vêtus de rose de haut en bas les gones attaquèrent le match timidement. Michel Bastos fut le premier à tenter sa chance mais sans trouver le cadre (5e). Les joueurs peinaient à porter le danger devant la cage nancéienne jusqu’à ce que Michel Bastos n’obtienne un coup franc à 25 mètres. Le Brésilien se chargea lui-même d’expédier le cuir au fond des filets de Grégorini (26e). Dans la foulée une énorme contre-attaque menée par Bastos puis parfaitement relayée par Briand vers Gomis faisait mouche. L’avant-centre des gones crucifia le portier lorrain à bout portant (29e). Les Lyonnais étaient désormais « en mode rouleau-compresseur ». Moins de quatre minutes plus tard, Clément Grenier était balancé dans la surface et obtenait un penalty. Michel Bastos ne se fit pas prier pour envoyer le ballon dans la lucarne pour donner trois butes d’avance à l’OL (31e). Le match était donc plié à la demi-heure de jeu. Malheureusement, Clément Grenier, blessé, fut forcé de quitter prématurément ses partenaires. Ce fut l’occasion de voir Yoann Gourcuff entrer en jeu sous les chauds applaudissements de Gerland.

Cris et ses coéquipiers géraient sereinement la seconde période. Lancé en profondeur, Yoann Gourcuff tenta une frappe à l’entrée de la surface mais Grégorini capta en deux temps (55e). L’ancien Bordelais  était à cours de compétition mais sur quelques gestes il régala Gerland. Les joueurs de Jean Fernandez essayaient tant bien que mal de sortir la tête de l’eau mais en vain. Brison puis Mangani se créèrent des occasions mais rien de bien dangereux pour Rémy Vercoutre (60e). Après sa blessure contractée lors de l’a pré-saison, Ederson entra en jeu à la place de Jimmy Briand (68e). Monsieur Buquet accorda un penalty aux Nancéiens. Le portier olympien enleva magnifiquement du cadre le tir d’André Luiz (85e). Quelques secondes plus tard, Jo-Gook trouva la lucarne de Rémy Vercoutre qui ,cette fois-ci, resta impuissant. Les gones avaient remporté les trois points et pouvaient désormais se tourner vers le déplacement à Madrid.

La feuille de match !

Inscrivez-vous dès maintenant pour participer au tirage au sort et tenter de gagner un des maillots de l'OL face à Nancy !

Sur le même thème