masculins / R�o saison

L'abécédaire de la saison: P comme...

Publié le 06 juin 2005 à 10:11 par R.B

C'est l'heure de la rétro. Chaque jour par le biais d'un abécédaire nous reviendrons sur ce qui nous semble avoir marqué le dernier exercice des Lyonnais. Du A comme <b>Aulas </b>à Z comme <b>Zorro,</b> c'est parti en 26 lettres et plusieurs mots pour décrire, à notre façon, <b>11 mois </b>passés une fois de plus trop vite... Après le O... voici le P...[IMG5905L]

C'est l'heure de la rétro. Chaque jour par le biais d'un abécédaire nous reviendrons sur ce qui nous semble avoir marqué le dernier exercice des Lyonnais. Du A comme Aulas à Z comme Zorro, c'est parti en 26 lettres et plusieurs mots pour décrire, à notre façon, 11 mois passés une fois de plus trop vite... Après le O... voici le P...


--------------------------------------------------------------------------------------


comme Piscine

L'endroit obligatoire… idéal… fatal… pour fêter un titre. Les Lyonnais ne s'en lassent pas saison après saison. De gré ou de force et de préférence habillé, cravaté, bien chaussé, la tradition ne fait pas de distinction. Maire, Président, entraîneur, dirigeant, journaliste… finissent dans l'eau du bain. Une fois trempé, il ne reste plus qu'à savourer l'instant en dégustant pourquoi pas une boisson, un cigare... Cela donne des images de joie. Après le bain viendra le temps de la douche et des habits secs pour aller vers d'autres festivités moins trempées.




comme Puydebois

Avec le prêt de Vercoutre à Strasbourg, « Nico » a enfilé cette saison la tenue de remplaçant de Coupet. Le malheur de « Greg » contre Fenerbahce lui a donné un temps de jeu conséquent en championnat et en Champions League. 10 rencontres de rang au plus haut niveau, cela ne lui était jamais arrivé encore. Coupet rétabli, il a retrouvé le banc pour toute la seconde partie de la saison. Son intérim n'aura pas été vain, puisqu'il vient de signer un contrat de 3 ans au RC Strasbourg pour gagner du temps de jeu comme il l'a dit. On souhaite très bonne chance à ce garçon adorable qui n'a cessé de progresser en travaillant avec Joël Bats et Grégory Coupet. « Nico » en Alsace, Vercoutre fait le chemin inverse après un prêt marqué essentiellement par le gain de la Coupe de la Ligue.




comme Paires

Dans les couloirs lyonnais, tout le monde a constaté la complémentarité des paires Réveillère-Govou, à droite ; et Abidal-Malouda, à gauche. Défensivement, offensivement ces couples se sont partagés toutes les tâches. Le football moderne ne se satisfait plus du registre unique. Un défenseur latéral doit donc savoir attaquer, centrer, tirer au but. Abidal a inscrit un but à Lille en Coupe de la Ligue ; il a délivré 2 passes décisives à Govou contre Ajaccio et Bergougnoux contre Rennes. Réveillère n'a pas marqué, mais il a offert 4 passes décisives : 2 à Frau à Nantes, 1 à Juninho à Auxerre et 1 à Bergougnoux contre le Sparta. On n'a pas compté les récupérations, les replis défensifs des 2 attaquants. Ces quatre joueurs ont grandement participé à la très bonne saison olympienne.




comme Prêts

Sous contrat avec l'OL, ils ont été prêtés pour pouvoir jouer. Vercoutre est donc parti à Strasbourg en tant que titulaire et a fini sur le banc. Alexandre Hauw, à Clermont, a participé au succès des siens contre l'OL en Coupe de France mais ce groupe auvergnat n'a pu éviter la descente en National. Alexis Genet a été titulaire à Bayonne qui a réalisé un parcours honorable en National. Romain Sartre a été élu le meilleur joueur de Laval. Le défenseur central est à créditer d'une très bonne saison. François Clerc, à Toulouse, après quelques apparitions en L1, n'a plus été retenu par l'entraîneur Eric Mombaerts. Julien Viale, prêté à Reims, a eu du mal à exprimer son potentiel de buteur. Un but seulement. Après le départ de l'entraîneur Lozano, il a retrouvé du temps de jeu. Enfin Demba Touré a inscrit 8 buts avec les Grashopper Zurich et a participé à près d'une trentaine de match malgré quelques semaines passées à l'infirmerie. Tous ces joueurs appartiennent à l'OL. Ils doivent donc revenir avant de repartir, peut-être ailleurs, pour certains.




comme Pénalty

8 pénaltys ont été accordés aux Lyonnais cette saison. 7 ont été réussis et un manqué. Juninho en a marqué 3 en championnat (St-Etienne, Sochaux, Lille) et a manqué celui contre Ajaccio. Frau a marqué contre Caen. Soit 5 en championnat. En Coupe de la Ligue, Ben Arfa a inscrit celui à Lille. En Coupe de France, Diarra a exécuté la sentence à Toulouse. Enfin en Champions League, Berthod en a fait de même contre le Werder Brême au stade de Gerland. 8 pénaltys accordés dans les 4 compétitions où étaient engagés les Olympiens. 3 d'entre eux ont eu directement des répercussions positives sur le résultat final.

3 pénalty ont été sifflé contre les Gones. Coupet a arrêté les tentatives du Sochalien et du Messin. Il s'est incliné face à Ismaël du Werder Brême.

Sur le même thème