masculins / R�o saison

L'abécédaire de la saison: S comme...

Publié le 07 juin 2005 à 09:20 par R.B

C'est l'heure de la rétro. Chaque jour par le biais d'un abécédaire nous reviendrons sur ce qui nous semble avoir marqué le dernier exercice des Lyonnais. Du A comme <b>Aulas </b>à Z comme <b>Zorro,</b> c'est parti en 26 lettres et plusieurs mots pour décrire, à notre façon, <b>11 mois </b>passés une fois de plus trop vite... Après le R... voici le S...[IMG5957L]

C'est l'heure de la rétro. Chaque jour par le biais d'un abécédaire nous reviendrons sur ce qui nous semble avoir marqué le dernier exercice des Lyonnais. Du A comme Aulas à Z comme Zorro, c'est parti en 26 lettres et plusieurs mots pour décrire, à notre façon, 11 mois passés une fois de plus trop vite... Après le R... voici le S...
--------------------------------------------------------------------------------------






comme Surnoms

Difficile d'être exhaustif sur le sujet. « Nino » pour Sylvain Wiltord… « Antho » pour Réveillère… «Bry » pour Bergougnoux… « Paf » pour Frau… « Sid » pour Govou… « Sly » pour Idangar… « Nico » pour Puydebois… « Juni » pour Juninho… « Djila » pour Diarra… « Greg » pour Coupet… « Paolo » pour Berthod… « Truche » pour Truchet… « Gome » pour Gomez… Il y a aussi les appellations comme « l'animal » pour Diarra… le « gendarme ou le policier » pour Cris… « le monstre » pour Essien… « le perroquet » pour Abidal… « La FNAC »… pour Malouda…




comme String

Cette saison, l'OL a élargi sa gamme de produits avec la sortie d'OL String… en noir, en rouge et en blanc. Et puis lors des festivités improvisées qui ont suivi sur la pelouse le succès contre Ajaccio le slip noir a été mis à l'honneur par les Brésiliens Cris et Juninho qui ont terminé dans cette tenue après avoir offert le reste aux supporters. Des slips pas des strings comme ceux entrevus sur les plages brésiliennes pendant notre séjour à Rio de Janeiro sur les célèbres plages de Copacabana, Ipanema…




comme Seydoux

Les 2 frères ont terminé aux 2 premières places du championnat. L'un dans le Nord avec son club de Lille, dauphin des Lyonnais, au parcours européen de tout premier plan si l'on tient compte que les Dogues sont passés par l'Intertoto pour aller en Uefa. Et puis ces Nordistes sont les seuls à avoir battu 2 fois cette saison les Gones. En Coupe de la Ligue d'abord puis en Championnat. Notons que la défaite en Coupe de la Ligue était la toute première des Lyonnais depuis celle enregistrée contre Marseille en championnat la saison précédente… celle en championnat, en janvier, étant aussi la première depuis ce fameux match contre les Phocéens. Quant à Jérôme Seydoux, il a fêté un quatrième titre de rang avec les Olympiens et participe toujours aux côtés du président Jean-Michel Aulas à la progression de l'OL. Des frères « rivaux », mais pas ennemis.




comme Si

Vous connaissez le jeu des Si : « avec des Si, on mettrait Paris en bouteille… ». Alors, si Monsieur Nielsen avait sifflé un pénalty pour la faute de Gomes sur Nilmar, les Lyonnais se seraient peut-être qualifiés pour le dernier carré de la Champions League. Si ce fameux gardien Gomes n'avait pas réalisé une prouesse sur la frappe de Govou au match aller, les Lyonnais se seraient imposés 2 à 1 et cela aurait pu tout changer. Ou si Govou avait inscrit ce but… Si les Gones avaient été plus réalistes dans les séances de tirs au but à Clermont en Coupe de France et à Eindhoven, ils auraient passé au moins un tour de plus… tout comme les filles auraient soulevé un nouveau Challenge de France. Si Juninho avait inscrit son pénalty contre Ajaccio, il aurait battu son record de buts en championnat (14 au lieu de 13). Si Cacapa n'avait pas été agressé par le Strasbourgeois Si Keita, il aurait déjà dépassé la barre des 100 matchs en L1… et ainsi de suite...




comme Sélections

Cette saison, 41 Lyonnais et Lyonnaises ont été appelés par leur sélectioneur national respectif afin de disputer des rencontres internationales. La France, le Sénégal, le Mali, la Ghana, le Brésil, la Georgie et les Etats-Unis ont cette saison été représentés par des joueurs et joueuses évoluant sous les couleurs de l'OL.



France A : Eric Abidal, Grégory Coupet, Sydney Govou, Florent Malouda, Anthony Reveillère et Sylvain Wiltord.

France Espoirs : Bryan Bergougnoux, Jérémy Berthod et Jérémy Clément.

France 19 ans : Mourad Benhamida.

France 18 ans : Hatem Ben Arfa, Romain Beynié, Karim Benzema, Anthony Mounier, Sandy Paillot et Rémy Riou.

France 17 ans : Mickaël Charvet, Damien Plessis et Pierrick Valdivia.

France 16 ans : Loïc Abenzoar, Romain Dedola et Jérémy Pied.

Sénégal : Lamine Diatta.

Brésil : Juninho.

Ghana : Mickaël Essien.

Mali : Mahamadou Diarra.

Georgie 21 ans : Sandro Guruli.

France A Féminine : Sandrine Dusang.

France 21 ans Féminine : Delphine Blanc, Sandrine Brétigny, Ludivine Bruet, Claire Morel et Aurore Pégaz.

France 19 ans Féminine : Coralie Ducher et Gwenaëlle Pelé.

France 17 ans Féminine : Chrystelle Braillard et Alix Faye Chellali.

USA Féminine : Lorrie Fair, Hope Solo, Aly Wagner et Christie Welsh.



Sur le même thème