masculins / R�o saison

L'abécédaire de la saison: Y comme...

Publié le 10 juin 2005 à 16:04 par R.B

C'est l'heure de la rétro. Chaque jour par le biais d'un abécédaire nous reviendrons sur ce qui nous semble avoir marqué le dernier exercice des Lyonnais. Du A comme <b>Aulas </b>à Z comme <b>Zorro,</b> c'est parti en 26 lettres et plusieurs mots pour décrire, à notre façon, <b>11 mois </b>passés une fois de plus trop vite... Après le X... voici le Y...[IMG6002L]

C'est l'heure de la rétro. Chaque jour par le biais d'un abécédaire nous reviendrons sur ce qui nous semble avoir marqué le dernier exercice des Lyonnais. Du A comme Aulas à Z comme Zorro, c'est parti en 26 lettres et plusieurs mots pour décrire, à notre façon, 11 mois passés une fois de plus trop vite... Après le X... voici le Y...
--------------------------------------------------------------------------------------



comme Yverdon

Cela semble très loin maintenant. C'était en juillet 2OO4, le groupe olympien avait effectué un stage de début de saison dans cette charmante localité suisse. Quelques jours au calme après un match amical à Annecy contre Saragosse (0 à 0), le dernier match d'Edmilson sous les couleurs lyonnaises. Pendant ce séjour, les Gones ont affronté Anderlecht à Thonon (1 à 1, but de Govou), le fameux jour de l'annonce du départ de Luyindula à Marseille. Puis en fin de stage, les Lyonnais sont partis à Cannes pour disputer et remporter le Trophée des Champions contre le PSG.




comme Youga

Le jeune Kelly, titulaire du poste d'arrière gauche dans l'équipe CFA n'est jamais apparu avec les professionnels. Il ne sera plus lyonnais la saison prochaine. Il va découvrir le championnat d'Angleterre avec Charlton, 11ème du dernier championnat anglais remporté par Chelsea. Bonne chance à ce solide défenseur.




comme Yeux

Il y a bien sûr la couleur des yeux des joueurs olympiens. Impossible de faire un classement avec podium… cela dépend tellement du goût des uns et des autres, même si Anthony Réveillère fait certainement l'unanimité. Mais les yeux sont synonymes aussi de regard. Et dans ce domaine là, le regard de Juninho avant certains matchs importants, notamment ceux de la Champions League, se passe de tout commentaire. Il montre sa concentration, son envie de gagner et surtout, surtout, il cherche à convaincre ses partenaires de l'enjeu des 90 minutes à venir. Un regard de boxeur, de rugbyman… un regard de combattant. Ce regard est à la fois beau, mystique, inquiétant, impénétrable… Lorsque le Brésilien s'apprête à tirer un coup franc, un pénalty, on retrouve aussi ce mélange étonnant dans ses yeux.




comme Yohan

On a jamais su vraiment écrire les prénoms de Gomez, Truchet, Hartock. Pour le natif de Villefranche-sur-Saône, Truchet, cela s'écrit Yohann. Il est entré en fin de rencontre lors du match retour contre le Sparta Prague. Sa seule apparition à ce jour chez les professionnels. Pour le Lyonnais, Gomez, il faut écrire Yohan. Ce joueur polyvalent a débuté en pro la saison dernière au Mans (21 septembre 2003). Enfin, il y a le Martiniquais Hartock à qui on a souvent mis un Y à son prénom alors qu'il débute par un J pour Johan.




comme Yepes, Yahia…

Combien de joueurs ayant leur nom de famille commençant par la lettre Y, les Lyonnais ont-ils affrontés cette saison, toutes compétitions confondues ? Ils sont au nombre de 5… Yosgatli le Stanbouliote, le Parisien Yepes, Yapi le Nantais, mais aussi le défenseur Stéphanois Alaeddine Yahia, et le Bastiais Anther Yahia.





Sur le même thème