masculins / OL 1 - Lens 0

Laborieux... mais victorieux

Publié le 02 avril 2005 à 22:42 par R.B

Ce fut laborieux... qu'importe. Les Lyonnais ont pris 3 points de plus et se rapprochent de leur quatrième titre de champions de France. Juninho a inscrit pour l'occasion son 11ème but; Coupet a sorti l'arrêt décisif au bon moment; Cris fut un rempart infranchissable et Cacapa a tenu la distance pour son grand retour... Attendons dimanche soir pour savoir si les Marseillais feront mieux que les Monégasques étrillés à Ajaccio... Place maintenant au 1/4 de finale aller contre le PSV Eindhoven mardi soir... [IMG5133L]

A Lyon, stade de Gerland, OL 1 Lens 0 (mi-temps : 0 à 0) ; temps : beau; spectateurs :37 669; terrain : bon état; Arbitre : M. Auriac (Midi-Pyrénées)



OL : Coupet – Réveillere, Cacapa (cap), Cris, Abidal, Essien, Diarra, Juninho, Frau (puis Berthod 80ème), Benzema (puis Nilmar 56ème), Malouda (puis Ben Arfa 73ème)



Lens : Itandje – Cubillier, Coulibaly, Hilton, Assou-Ekotto, Diarra (cap) (puis Cousin 77ème), Keita, Carriere (puis Leroy 66ème), Thomert, Utaka, Jussié



Buts : pour l'OL, Juninho (64ème)



Cartons jaunes : pour l'OL, Essien (23ème), Diarra (78ème). Pour Lens, Assou-Ekotto (39ème), Utaka 78ème).





Les cadences infernales reprennent pour les Lyonnais avec la venue des Lensois. Mais qui s'en plaindra au club et chez les supporters ? D'abord, un dernier coup de collier à donner avant de coiffer une quatrième couronne hexagonale de rang ; cela viendra, dans le pire des cas, avec l'obtention de 13 nouveaux points sur les 24 restant en jeu. Et puis, il y a cette Champions League qui fait rêver. Mardi soir, la réception du PSV Eindhoven peut déjà nous donner une tendance pour le futur proche…



44ème match de la saison pour ces Olympiens qui retrouvent Gerland abandonné depuis le 12 mars, jour de la visite d'Istres. Il y eut après la démonstration collective à Strasbourg, puis une trêve internationale. Un peu de fatigue et quelques bobos ont rempli pour peu de temps la salle de récupération et de soins, dont est enfin sorti ce bon Claudio Cacapa. Un vrai plaisir de revoir le Brésilien auteur d'un très bon début de saison avant de prendre le pied « maladroit » de Keita sur son genou droit. Il aura donc des changements par la force des choses et l'occasion pour certains de marquer des points tant la concurrence sera vive dès la semaine prochaine… Paul Le Guen aura des choix à faire et ne s'en plaint pas.



Les Nordistes se sont refaits la cerise en changeant d'entraîneur ; et cela modifie les objectifs. La sixième place est convoitée… comme un succès sur les terres du champion de France. Ce collectif de qualité était souvent cité au mois d'août dernier parmi les favoris aux toutes premières places. Sans cette sortie de route de près de 4 mois, où en seraient les Artois ? Certainement tout près du podium. Les partenaires de Coupet sont donc prévenus… eux qui se souviendront peut-être qu'il y a un an jour pour jour, ils s'étaient inclinés sur leur pelouse 2 à 1 contre Marseille… leur dernière défaite à domicile !



Wiltord, Govou, Diatta, Bergougnoux, Clément absents… on attendait Nilmar et c'est Benzema qui est titularisé. Pour le reste pas de surprise, en notant l'accueil très chaleureux du Virage Nord à l'attention de Carrière. Un moment chaleureux et rare envers un ex ! Les Lensois entrent dans la rencontre en osant ; le centre fuyant de Cubilier (1er) tombe juste devant le pied de Carrière. Utaka vendange à bout portant un centre venu de la droite (5ème)… Les Lyonnais sont approximatifs. Essien place toutefois une tête dans les bras du grand Itandje (11ème), avant qu'un de casque surpuissant de Cris ne fasse trembler la défense nordiste (15ème). Il ne se passe pas grand-chose d'intéressant ; le milieu olympien a du mal à maîtriser les débats en rendant trop de ballons à l'adversaire. Sans rythme et poussif dans son expression, l'OL est à deux doigts d'encaisser un but. Gregory Coupet sort alors l'arrêt décisif de la soirée en gagnant son face à face avec Thomert (27ème). Le coup de chaud passé, Essien reprend au dessus un bon centre de Réveillère ; Benzema frappe de loin du gauche sans cadrer ; Cris y va d'une nouvelle tête, cette fois détournée en corner par l'araignée noire lensoise (40ème) ; et Frau conclut cette première période en obligeant Itandje à se coucher sur un centre d'Abidal.



O à 0 à la mi-temps ; 45 minutes pas vraiment enthousiasmantes de la part du champion de France et dans les tribunes on se demande quelle tournure peuvent prendre les débats… Les Gones repartent pied au plancher ; Frau centre trop devant Benzema idéalement placé ; Benzema, Abidal frappent et se font contrer ; Juninho en 5 minutes sollicitent l'excellent Itandje sur 2 coups francs lointains que le gardien sang et or sort de façon peu orthodoxe. Nilmar remplace le prometteur Benzema (56ème) et les Lyonnais investissent de plus en plus le camp visiteur. Nilmar, de la tête ; Juninho, de loin ne trouvent pas la réussite. Essien met une tête à côté… on se demande encore comment (62ème). Cela finit par passer avec au service Frau et à la conclusion Juninho qui délivre les siens et Gerland (64ème).



Ce fut difficile… reste soit à enfoncer le clou, soit à tenir. Paul Le Guen remplace Malouda et Frau par Ben Arfa et Berthod. L'entraîneur nordiste a fait entrer Leroy et Cousin à la place de Carrière et de Diarra. Les Olympiens passent à 3 dans l'axe de la défense pour contrecarrer les desseins visiteurs qui entrevoient l'égalisation sur une tête de Jussié détournée sur un montant par Essien (73ème). Quelle peur ! Les Olympiens tenteront encore par Diarra et Nilmar ; les Lensois par Leroy, Jussié et Cousin… Coupet sera impérial dans toutes ses interventions… comme Cris. Monsieur Auriac sifflera la fin de la rencontre sur ce score de 1 à 0. Ce fut laborieux contre une bonne équipe venue pour faire un résultat. L'entêtement et la solidarité ont payé. A cette période de la saison et si près d'un nouveau sacre, les 3 points passaient avant toute autre considération d'autant que Monaco a perdu à Ajaccio… Si Marseille bat le PSG dimanche soir, il restera 10 points à prendre sur 21 possibles pour obtenir ce quatrième titre…







Statistiques :



Hors jeu pour l'OL : 1

Hors jeu pour Lens : 4

Corners pour l'OL : 9

Corners pour Lens : 2

Coups francs pour l'OL : 24

Coups francs pour Lens : 15

Tirs cadrés pour l'OL : 8

Tirs cadrés pour Lens : 3

Tirs non cadrés pour l'OL : 9

Tirs non cadrés pour Lens : 4

Coupet arrêts : 6

Coupet arrêts décisifs : 1



Fautes commises : Essien 6, Diarra 3, Cris 2, Réveillère, Cacapa, Frau, Juninho 1.

Fautes subies : Malouda 5, Essien 4, Diarra 4, Frau 3, Nilmar 2, Réveillère 2, Juninho 2, Cris 1.



Centres : 17 de la part des Lyonnais ; Malouda 1 à destination sur 2 ; Réveillère 2 à destination sur 4 ; Abidal 3 à destination sur 7 ; Frau 1 à destination (but) sur 3 et Juninho 1 à destination sur 1.





R.B

Sur le même thème