masculins / Rennes - OL

L’analyse du consultant

Publié le 03 février 2014 à 10:00 par R.B

Au micro d’OLTV, l’analyse de Christian Bassila après le match entre l’équipe nordiste et la formation lyonnaise…

Christian Bassila

« L’OL a manqué de punch dans les zones de vérité. Les Rennais ont été plus agressifs. Le scénario du match a obligé les Lyonnais à laisser des espaces et à faire des efforts. Dommage… Forcément de la déception sans que tout soit à jeter. J’ai aimé les choix de Rémi (Garde). Il y a beaucoup de positifs à garder… Il ne faut pas trop gamberger et penser à la récupération car les matches vont s’enchainer. Il y a eu peut-être un petit relâchement avec la coupure (2 jours de repos et un match en une semaine). Cela a-t-il coupé les jambes ? L’absence de Gourcuff ? Yoann n’était pas là. Ceux qui ont joué ont montré leurs qualités… On a gagné et perdu des matches avec lui… On ne peut pas tout mettre sur son absence ».


Claude-Arnaud Rivenet

«L’OL n’a pas été réaliste. Un match bizarre, l’OL a eu la possession du ballon. L’OL a craqué sur des moments clefs. Rennes mérite sa victoire… L’absence de Gourcuff ? Forcément, il a manqué sans que cela ait influencé le résultat du match. Ces Rennais n’étaient pas dangereux… et Rémi l’a constaté en gardant ses deux attaquants à 10 contre 11. Les éléments ne se sont pas enchainés du bon côté. Le premier but, c’est une catastrophe. Au classement, on perd une opportunité de recoller. On a perdu un joker ».

« L’OL a beaucoup attaqué dans l’axe et sur le côté droit. Henri Bedimo l’a moins fait que d’habitude. Il avait notamment un client en face… »

Le tournant du match ? Le but sur corner. Et avant la façon de le concéder. On aurait pu l’éviter. Après sur le corner, l’OL est en retard sur le marquage. C’est compliqué pour Antho Lopes de sortir. Ce but est parfaitement immérité à ce moment du match et cela a déréglé le jeu des Lyonnais et irrité certains joueurs

« L’expulsion de Samuel Umtiti ? Son intervention est-elle judicieuse ? La décision n’est pas complétement injuste. Il est trop engagé et met en danger l’intégrité physique de son adversaire. L’arbitre a peut-être subi la pression des Rennais ».

Sur le même thème