masculins / PSG - OL

L’analyse du consultant d'OLTV

Publié le 02 décembre 2013 à 10:20 par R.B

Christian Bassila livre son analyse d’après-match après la rencontre entre Parisiens et Olympiens… et Claude-Arnaud Rivenet en studio à Lyon…

Claude-Arnaud Rivenet

«Déçu, non. On peut regretter que l’OL n’ait pas continué sur le même rythme que la première ½ heure. Dès que le PSG a marqué, cela a été plus compliqué. Pas de positif à retirer de ce match… si ce n’est la première ½ heure ».

«La différence de buts négative ? Cela peut compter à un moment donné. Ce 4 à 0 est dommageable à tous les niveaux… »

Le tournant du match ? La transversale sur la frappe d’Alex Lacazette à  0 à 0. L’OL était dans une phase où il avait le ballon… Si l’OL ouvre le score, ce n’est peut-être pas le même match.

« La défense à 5 avait bien fonctionné jusqu’au premier but parisien ».

« Laurent Blanc a recentré Cavani après ½ heure. Le PSG a eu plus de solutions et cela a perturbé l’OL. Les Lyonnais a trop donné de cartouches  aux Parisiens. Le PSG marque les esprits. Il va devenir encore plus compliqué à jouer. En L1, il n’a pas de concurrent. Cette équipe a déjà une saison passée en commun ».


Christian Bassila

«Il y a un peu de déception avec ces 4 buts sur phases arrêtées. Le score ne reflète pas la physionomie du match. L’OL a été courageux, n’a pas démérité. L’OL avait mis des choses en place et ne l’a pas concrétisé. Il va falloir repartir… On espère que cette défaite ne va pas avoir des conséquences sur ce groupe.  L’occasion d’Alex Lacazette aurait dû donner de la confiance aux Lyonnais.  Pourtant le  PSG n’a pas fait un très grand match… Ce match laisse des regrets…

Il y a eu des motifs de satisfaction. Malheureusement, l’OL est tombé sur un PSG hyper réaliste et en réussite.

L’OL aurait dû aussi s’adapter au changement tactique des Parisiens. Le Parisien le plus présent ? Cavani avec une activité incessante ; il a beaucoup provoqué ».

Sur le même thème