masculins / Rétro

L’année 2012

Publié le 27 décembre 2012 à 08:04 par R.B

Il y a eu des titres… d’autres satisfactions… des déceptions… et de nombreux espoirs pour les mois à venir…

L’OL qui retrouve le chemin de la victoire avec la Coupe de France, la cinquième de son Histoire et qui enchaine avec le Trophée des Champions, le 7ème. L’extraordinaire quadruplé des féminines, souveraines sur tous les terrains et bien parties pour garnir un peu plus la salle des Trophées.  Ces titres sont évidemment à mettre en exergue.



Le parcours des coéquipiers de Lisandro depuis le début de la saison 2012-2013 avec ce podium en championnat à la trêve des confiseurs, une qualification avec brio pour les 1/16èmes de finale de la Ligue Europa où il affrontera les Spurs de Tottenham et la place faite aux jeunes issus du Centre de Formation.  Depuis son arrivée sur le banc de l’OL, Rémi Garde a lancé de nombreux jeunes en pro dont Umtiti, Lopes, Ferri, Ghezzal, Zeffane, Sarr, Benzia , Martial, Léa, N’Jie en 2012.

Le jeu lyonnais qui enchante le plus souvent depuis le mois d’août.

Le retour en forme de Yoann Gourcuff.

La surprise Steed  Malbranque qui après être arrivé sur la pointe des pieds a rapidement montré son potentiel intact et ce qu’il pouvait amener au collectif olympien.

Les sélections en Equipe de France des Lloris, Réveillère, Gomis, Gonalons,Gourcuff

Des matchs spectaculaires ou abouties comme cet OL 4 PSG 4… Lorient 2 OL 4… OL 2 LOSC 1… PSG 1 OL 3… OM 1 OL 4… Athletic Bilbao 2 OL 3…  Des buts comme celui de Bastos face à l’ESTAC… celui de Gomis à St-Etienne…  le triplé du numéro 18 olympien à Marseille… Des gestes comme celui de Lisandro qui laisse Malbranque frapper le penalty face au Sporting Bastia… Des images comme celle d’un Clément Grenier en pleurs après sa blessure à St-Etienne lors du 105ème derby…  Les arrêts de Vercoutre à Lille… à Bilbao… au Parc des Princes… sans oublier par exemple ceux d’Hugo Lloris au Parc en ¼ de finale de la Coupe de France.

Les premiers pas des travaux du Grand Stade qui annoncent la nouvelle enceinte lyonnaise pour, à priori, le début de la saison 2015-2016.

Au rayon moins bien, l’élimination surprise en 1/8ème de finale de la LDC à Nicosie.  Et la quatrième place en championnat. Pour la première fois depuis la saison 2000-2001, l’OL ne participe pas à la plus belle des scènes européennes.  Les blessures qui ont empêché Gourcuff, Lisandro, Bastos, Lovren, Grenier, Briand… de s’exprimer pleinement.

Et puis un peu de nostalgie, plus ou moins marquée,  avec les départs de Lloris, Cris, Källström, Ederson, Pied, Cissokho…  qui ont porté le maillot lyonnais pour certains pendant de longues saisons.

Sur le même thème