masculins / Juninho

L’annonce du départ de Juninho

Publié le 26 mai 2009 à 20:12 par R.B

Le Président Jean-Michel Aulas a officialisé le départ de Juninho au 30 juin… Un moment d’émotion que le Brésilien a eu du mal à supporter…

A 18h 30 sur le plateau d’OLTV, Jean-Michel Aulas, Bernard Lacombe, Claude Puel et Juninho sont rassemblés pour l’annonce que chacun avait devinée. « Juni » aura du mal à vivre ce trop plein d’émotions et devra quitter le plateau presqu’à la fin des propos du Président Jean-Michel Aulas.

Jean-Michel Aulas
« C’est un grand moment ; un moment d’émotions qui touche tout le monde. Juninho est l’homme et le joueur que l’on avait espéré rencontrer un jour. L’Histoire s’est faite grâce à Bernard Lacombe, un des artisans de sa venue à l’OL. A Vasco Gama, Juni avait déjà réalisé un parcours sans faute. Ce soir nous sommes nombreux, nous l’étions moins pour son arrivée. Tout ce monde témoigne de la grandeur de ce qu’il représente pour le football en général. Il représente le talent, la passion, le professionnalisme, le symbole de la gagne. Il représente plus ce qu’aucun joueur n’a apporté à l’OL. Toute cette relation, cette amitié c’est difficile à exprimer, à clôturer. Mais c’est juste un passage d’un livre qui s’égrène.
[IMG50045#R]En janvier, nous avions rencontré Juninho et lui avions demandé qu’il réfléchisse à son avenir. Nous avions pris alors l’engagement qu’il pouvait se retrouver libre à la fin de saison s’il le souhaitait ou bien rester. Il a fait le bout de chemin avec nous jusqu’à la fin de saison qui se termine remarquablement bien avec cette 11ème qualification pour la Ligue des Champions (tour préliminaire). A sa demande, nous l’avons reçu lundi. Il nous a demandé de le laisser libre. Pour tout ce qu’il a fait, ce qu’il représente, il était normal de lui rendre sa liberté et de préparer l’avenir en lui donnant la possibilité, quand il le souhaitera, de revenir à l’OL sous une forme à déterminer. On verra.
Juni a réussi sa vie de footballeur ; sa vie d’homme. Il va nous quitter au 30 juin. Nous gardons le souvenir d’une formidable soirée, samedi dernier avec un scénario idéal. (Juni vient de quitter le plateau). Une anecdote ? Il y a la façon dont il est arrivé à l’OL. Bernard était allé au Brésil en avril 2001 et avait ramené une cassette. « Tiens voilà le tireur de coups francs que vous recherchez. Mais c’était bien plus. On a rapidement découvert toutes les facettes du joueur. L’Histoire a démarré sur cette vidéo. Il vous dira lui même ce qu’il a choisi de faire ».

Bernard Lacombe
« Quand un grand joueur s’en va, on pense qu’il est irremplaçable. On va tout faire pour compenser son départ, mais on ne l’oubliera pas. Juni, c’est l’exception. quelque chose de magique. Il a tellement apporté cette envie de la gagne. Il l’a transmise au club. Au fil des ans, il a accumulé des titres. Un immense joueur. Il aura marqué l’histoire du club ».

[IMG50044#L]Claude Puel
« Quand j’étais à Lille, on connaissait l’importance de Juni à l’OL. J’ai eu un très grand plaisir à la côtoyer et de l’avoir entrainé lors de sa dernière saison. Pour moi, les grands joueurs ne sont pas difficiles à gérer. Juni, c’est un compétiteur avec une remise en cause permanente. Samedi contre Caen, tout s’est passé magnifiquement. Il y a eu beaucoup d’émotions ».

Juninho a eu besoin de récupérer. Il s’est présenté plus tard au Centre de Formation où avait lieu un cocktail. « Je suis vraiment désolé. Je ne me sentais pas bien. C’est certainement l’émotion retenu samedi. Je suis trop fatigué pour en dire plus. Je vous remercie. Je remercie tous les Lyonnais. J’espère vous en dire plus la semaine prochaine ».
Sur le même thème