masculins / OL - APOEL J-1

L’attente d’un beau rebond !

Publié le 13 février 2012 à 19:00 par R.B

Après la douche glacée liée à la venue du Stade Malherbe de Caen, l’OL reçoit l’Apoël Nicosie sur la scène européenne… L’occasion de rebondir et de prendre, on le souhaite, une option sur la qualification…

L’OL a laissé filer 3 points en championnat, trois points qu’il ne méritait pas en regardant sa prestation face à l’équipe normande. Si le titre semble inaccessible, le podium est toujours un objectif réaliste en regardant la situation après cette 23ème journée. Mais cette troisième place risque fort de concerner de nombreuses équipes (LOSC, OL, Stade Rennais, l’OL, l’ASSE, TFC, Bordeaux).



Pour se changer les idées avant de se déplacer à Bordeaux, les coéquipiers de Cris reçoivent l’Apoël Nicosie en 1/8èmes de finale de l’UEFA Champions League. L’OL, déjà qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue et pour les ¼ de la Coupe de France, va-t-il prendre la bonne option mardi soir contre cette formation chypriote qui est passé par le 2ème tour préliminaire avant de terminer à la première place de son groupe ? On sait l’importance du match aller où il ne faut pas gâcher toutes ses chances. Un match qu’il faut évidemment éviter de perdre ; un match à domicile où il faut préserver sa cage. Mieux vaut parfois chez soi un 0 à 0 qu’un succès 2 à 1. Un match où il faut calculer.

L’OL sait qu’il s’est toujours qualifié pour la suite en s’imposant au match aller… et jamais dans tous les autres cas de figure. Il va découvrir la surprise de cette édition 2011-2012. Un groupe au très gros caractère collectif qui l’a poussé à faire plusieurs exploits depuis la mi-juillet. Un groupe où des Brésiliens côtoient des Portugais, des Italiens, des Chypriotes, des Grecs, un Macédonien… Un groupe entrainé par un Serbe adepte de la rigueur, du réalisme.



Pour prendre une option, l’OL va devoir montrer autre chose que ce qu’il a fait face au Stade Malherbe. Il devrait y avoir du changement ne serait-ce qu’avec le retour de Källström. Pas évident, aussi, que Rémi Garde conserve son animation avec deux attaquants. L’OL a donc l’opportunité d’effectuer un beau rebond pour ce troisième match de rang dans son enceinte de Gerland où 4 000 supporters chypriotes sont attendus. Cela promet une superbe ambiance qui devrait réchauffer l’atmosphère hivernale.

Sur le même thème