feminines / OL féminin - PSG

LDC féminine : Un exploit 4 étoiles au bout de la nuit pour les Lyonnaises ! (0-0, 7-6 t.a.b.)

Publié le 01 juin 2017 à 23:50 par SC

L’OL féminin a réussi l’exploit de conserver son titre de champion d’Europe. C’est Sarah Bouhaddi qui a conclu la séance de tirs aux but. Tout simplement magnifique et historique !

. LES TEMPS FORTS .

12’. Situation très chaude dans les 6 mètres parisiens.
20’. Tir lointain de Cristiane tranquillement capté par Bouhaddi.
23’. Sortie sur blessure de Morgan.
27’. Tir de Delie juste à côté du but.
32’. Tir de Majri dans les gants de Kiedrzynek.
33’. Exploit de Bouhaddi devant Cruz.
40’. Tête d’Hegerberg pas assez appuyée.
47’. Frappe d’Hegerberg contrée in extremis.
53’. Double énorme opportunité pour Hegerberg.
63’. Delie, seule face à Bouhaddi, rate le cadre.
104’. Tir de Marozsan juste au-dessus.
Tab. Coup de patte victorieux de Bouhaddi !


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

Tenant du titre, l’OL féminin voulait continuer de régner sur l’Europe. Mais sur sa route se présentait un adversaire parisien coriace et bien connu à l’occasion de cette première finale le Ligue des Champions 100% française. Victorieuses des deux premiers épisodes de la trilogie entre l’OL et le PSG ces dernières semaines, les Lyonnaises arrivaient en confiance à Cardiff. Pas de round d’observation donc avec beaucoup d’intensité dès le début du match. Le rythme retombait atour du moment de la blessure puis de la sortie de Morgan. Bouhaddi réalisait un exploit devant Cruz pour l’empêcher d’ouvrir le score sur la seule véritable occasion du match jusque-là. La gardienne olympienne était encore là pour stopper une tête de Formiga. Dans le même exercice, Hegerberg ne parvenait pas à appuyer sa tentative.

Dominées en termes d’occasions franches, les Lyonnaises se créaient deux énormes opportunités dès le retour des vestiaires par l’intermédiaire d’Hegerberg. Le PSG répondait mais Delie ne trouvait pas le cadre alors qu’était seule face à Bouhaddi. A dix minutes d’une possible prolongation, la domination était olympienne mais on sentait les deux équipes capables de mettre ce but si précieux. Marozsan avait cette balle au bout du pied à la dernière minute du temps réglementaire… son tir passait de peu à côté du poteau. Place à une prolongation qui ne profitait à personne. La séance de tirs au but était longue, incertaine, irrespirable… Bouhaddi la concluait magnifiquement de son pied droit. L’OL féminin réussit l’exploit de conserver son titre de champion d’Europe, le 4ème de son histoire, et de réaliser pour la deuxième saison consécutive le triplé. Monumental !

papierinterieur1joiesurBouhaddi


. LE FAIT DU MATCH .

Une (nouvelle) séance de tirs au but irrespirable conclue… par Bouhaddi ! 

Le match aura une nouvelle fois duré jusqu’au bout de la nuit. Déjà départagées par une longue séance de tirs au but lors de la finale de la Coupe de France il y a quelques jours, les deux équipes devaient encore en venir à cet exercice pour déterminer le champion d’Europe de la saison. Le scénario tournait encore et toujours en faveur de l’OL grâce à une Bouhaddi au four et au moulin. Précieuse sur sa ligne, c’est bien la gardienne lyonnaise qui allait défier son homologue parisienne, qui avait échoué juste avant, et envoyait les siennes sur le toit d’Europe. Des images qui rappelaient aussi forcément la séance de tirs au but irrespirable de la saison passée. L’histoire est magnifique et elle s’est répétée !


. LA STAT .

4/6

L’OL féminin est entrée encore un peu plus dans l’histoire de la Ligue des Champions et du football européen. Avec déjà trois trophées continentaux dans la vitrine avant cette finale à Cardiff ce jeudi soir, il ne leur manquait qu’un seul titre pour revenir à hauteur de Francfort et égaler le record du nombre de sacres dans la compétition reine. C’est donc chose faite grâce à cette victoire face au PSG en finale de l’édition 2016-17. Six fois en finale, les Lyonnaises ont remporté un quatrième titre en Ligue des Champions après ceux de 2011, 2012 et celui de la saison passée en 2016. Elles savent donc ce qu’il leur reste à faire lors de la prochaine édition pour réaliser quelque chose d’inédit et d’historique !

Coralie Ducher

L'analyse de la consultante

Coralie Ducher :
« Il y a eu beaucoup d’agressivité, d’envie et de rage de vaincre. Les filles ont poussé jusqu’au bout et elles n’ont rien lâché. Dans la prolongation, toute l’équipe a gardé le mental pour aller s’imposer au bout de la séance des tirs au but.  Sarah en est l’exemple parfait. Elle gagne son duel après un match quasi parfait. Bravo en tout cas aux lyonnaises qui réalise le triplé et survole encore le football féminin européen. »


 

...

. FEUILLE DE MATCH .

Au Cardiff City Stadium (Pays de Galles).

LDC féminine (finale) : OL-PSG 0-0 7-6 aux tirs au but

Arbitre : Bibiana Steinhaus (ALL).  Spectateurs : 22 433.

Tirs au but : Christiane, Delannoy, Delie, Formiga, Boquete, Lawrence réussis ; Geyoro, Kiedrzynek manqué pour le PSG. Majri, Renard, Mbock, Kumagai, Marozsan, Abily, Bouhaddi réussis ; Le Sommer manqué pour l’OL.

Avertissements :
Diallo (55’), Georges (81’), Morroni (115’) au PSG. Kumagai (66’) à l’OL.

OL : Bouhaddi – Mbock, Renard (cap.), Buchanan, Majri - Kumagai, Abily, Marozsan – Morgan (Thomis, 23’) (Lavogez, 107’), Hegerberg (Bremer, 60’), Le Sommer. Entr : G. Prêcheur.

PSG : Kiedrzynek – Geyoro, Delannoy, Paredes – Perisset (Morroni, 90+3’), Diallo (Boquete, 57’), Cruz (cap.) (Georges, 80’), Formiga, Lawrence – Cristiane, Delie. Entr : P.Lair
...
Photos

Finale LDC OLféminin - PSG

10 photos

Sur le même thème