masculins / LOSC - OL J-1

Le besoin de se rassurer dans le Nord

Publié le 22 octobre 2011 à 18:07 par R.B

Après la fessée madrilène, l’OL rend visite aux Dogues lillois dans un match au sommet de la L1. Un déplacement à risques, mais aussi l’occasion de se racheter…

  Rien de tel que d’enchaîner pour guérir ses plaies ! Il parait que c’est le remède, parfois miracle, pour les footballeurs. En guise de pommade cicatrisante, les Lyonnais vont être servis en affrontant le LOSC dans le Nord… Remarquez, ceci vaut aussi pour les Dogues qui se sont inclinés chez eux contre l’Inter Milan et qui se retrouvent dans une situation plus compliqué que les Olympiens pour une éventuelle qualification aux 1/8èmes de finale de la LDC.

Les deux formations retrouvent la scène hexagonale pour une place sur le podium. Un match au sommet entre une équipe qui a du mal chez elle, le LOSC, et une qui ne voyage pas véritablement bien depuis un bon mois. Les hommes de Garcia ont en effet perdu 7 points en 5 rencontres de L1 et 5 en deux matchs de LDC ! Les coéquipiers de Cris en sont à 3 défaites de rang en déplacement ou encore 4 matchs de rang sans succès… sans avoir inscrit le moindre but. Cela fait maintenant 397 minutes, depuis le but de Gomis à Dijon le 10 septembre dernier, que les Lyonnais sont aphones  malgré 19 occasions de but! Bon s’ils venaient à repartir du Nord avec un 0 à 0 on ne plaindrait pas trop…

Chaque formation a donc des raisons de faire un très bon résultat au-delà de ses propres arguments. On connait ceux du LOSC qui a certes un peu modifié son visage de champion, tout en recrutant des éléments de qualité. Alors De Hazard à Landreau en passant par Sow, Pedretti, Balmont, Cole et consorts, il y a de quoi être optimiste pour ce match… et la conservation de sa couronne de France, même si dans le Nord, on répété à l’envi que l’on ne peut pas lutter avec les « grosses écuries » ! Un groupe au complet.

  L’OL a montré ses faiblesses du moment à Madrid face à un très grand d’Europe. Mais cet OL a surtout déçu dans son comportement. Pas de rébellion pour sortir la tête haute de Santiago Bernabeu demande une immédiate réparation ! Le septuple champion de France aura-t-il d’autres arguments en l’espace 5 jours pour l’aider à changer ? Grenier, Pied, Lisandro seront toujours absents. Mensah, aussi. Et il semble logiquement encore tôt pour voir une énorme amélioration dans l’expression des Gourcuff, Ederson, Cris. Est-ce-que Rémi Garde considère qu’il a le choix pour constituer son équipe de départ ou plutôt l’embarras ? Se posera évidemment la question en défense centrale avec la présence ou non de Cris.Se posera la question au milieu. Gonalons semble apte aux côtés de Källström. Que faire ensuite pour animer le jeu ?

Il y a donc des interrogations de part et d’autre avant ce choc. Il y a un besoin évident de se rassurer dans chaque camp… notamment pour l’OL avant le double derby et la venue du Real Madrid à Gerland…

Sur le même thème