masculins / Nice 1- OL 1

Le bilan chiffré après 16 journées

Publié le 27 novembre 2005 à 18:35 par R.B

<b>28</b> buts ont été marqués lors de la 16e journée. 24 dans la surface de réparation et 4 en dehors. 5 de la tête (Nice, ASSE, Toulouse, Lens, Strasbourg); 2 pénaltys; 1 pénalty manqué; 2 après coup franc ; 6 après des centres; 3 après corner; 1 coup franc. 26 cartons jaunes; 4 rouges.

Les chiffres après 16 journées :

325 buts marqués ; 276 dans la surface et 49 en dehors ; 18 coups francs directs et indirects (Monaco 3, Bordeaux 3, Toulouse 2, Nice 2, PSG 1, OM, Strasbourg, Lille, Troyes, Rennes, Nantes, Auxerre) ; 17 pénaltys (Nice 2, Troyes 2, Le Mans 2, Ajaccio x 2, Nancy, Sochaux, Bordeaux, Nantes, Rennes, Auxerre, Lille, Strasbourg et Toulouse) ; 3 manqués (Lens et Nantes x 2) ; 92 après des centres dans le jeu ; 28 après corner ; 41 après coup franc. 76 de la tête dont 9 pour l'OL et Lens. Pauleta 10 buts est en tête du classement des buteurs devant Cousin 6 et Pieroni 6; Kroupi, Wiltord, Ribéry et Ilan 5. J. Leroy, Monterrubio et Kahlenberg, des passeurs (5) devant Govou, Jussié, Dernis, Matsui (4)...

1 seule équipe invaincue: l'OL. 1 seule équipe n'a pas encore remporté de victoire (Strasbourg). L'OL a la meilleure attaque du championnat avec 27 buts. L'OL, Bordeaux et St-Etienne, la meilleure défense, avec 10 buts encaissés. L'OL a le meilleur parcours à domicile et à l'extérieur. Toutes les équipes ont perdu des points à domicile.

Répartition des buts par quart d'heure :

48 dans le premier ; 51 dans le deuxième ; 54 dans le troisième ; 59 dans le quatrième ; 54 dans le cinquième ; 59 dans le sixième.

En terme de fair play, les arbitres ont distribué 630 cartons jaunes et 42 cartons rouges

Cartons jaunes : PSG 42; Monaco 41; Nancy 40; OL 36; Lille 35; Nice 36; Bordeaux 34; Troyes 32; Toulouse 32; OM 32; Lens 32; Metz 30; Ajaccio 32; Nantes 31; Sochaux 28; Strasbourg 29; Rennes 27; Le Mans 26; ASSE 27; Auxerre 24.

Cartons Rouges : 7 pour Monaco; 3 pour Strasbourg, Rennes, Metz, Nancy, Le Mans et le PSG; 2 pour Toulouse, Lens, Nantes, Nice, Sochaux ; 1 pour Troyes, Auxerre, OM, OL, Bordeaux, Lille et Ajaccio.

20 joueurs dont 12 gardiens de but ont disputé toutes les rencontres dans leur intégralité.
Sur le même thème