masculins / OL - Sedan J-3

Le bilan lyonnais de Claudio Cacapa

Publié le 12 avril 2007 à 10:51 par R.B

Claudio Cacapa a donc annoncé qu’il quitterait l’OL à la fin de la saison. L’un des capitaines des saisons titrées depuis 2000-2001 en est à ce jour à 168 rencontres sous le maillot olympien…

Jouera-t-il encore un fois sous le maillot de l’OL avant de poursuivre sa carrière sous d’autres cieux? Il lui reste 8 journées pour cela… Claudio aura bien évidemment marqué l’histoire de l’OL en tant que joueur et en tant qu’homme.

Arrivé lors de la saison 2000-2001 pour suppléer Florent Laville, blessé au genou, le Brésilien a disputé à ce jour 168 matchs en étant 155 fois titulaire. Il a inscrit 7 buts en championnat et 1 en Coupe de la Ligue.

2000-2001 : 13 matchs (12 fois titulaire) pour 9 succès et 4 nuls. 1 but contre Monaco en championnat (victoire 2 à 1) et le fameux but contre Monaco en finale de la Coupe de la Ligue.

2001-2002 : 18 rencontres (15 fois titulaire) pour 9 victoires, 3 nuls et 6 défaites.

2002-2003 : 47 rencontres (47 fois titulaire) pour 22 victoires, 15 nuls et 10 défaites. 1 but en championnat contre Sedan (succès 6 à 1), au Havre (succès 2 à 1).

2003-2004 : 19 rencontres (11 fois titulaire) pour 13 succès, 3 nuls et 3 défaites. 1 but en championnat à Montpellier (succès 2 à 0).

2004-2005 : 27 rencontres (26 fois titulaire) pour 14 victoires, 12 nuls et 1 défaite. 1 but en championnat contre Ajaccio (victoire 2 à 1).

2005-2006 : 36 rencontres (36 fois titulaire) pour 27 victoires, 6 nuls et 3 défaites. 1 but en championnat contre Nancy (succès 1 à 0), à Nancy (victoire 2 à 0).

2006-2007 : 8 rencontres (8 fois titulaire) pour 6 victoires et 2 nuls.

100 victoires, 45 nuls et 23 défaites. 5, et bientôt, 6 titres de champion de France, 4 Trophées des Champions, 1 Coupe de la Ligue.

Il a joué dans l’axe de la défense bien sûr ; il a dépanné au poste d’arrière droit et d’arrière gauche. Il a joué dans un système à 2 défenseurs centraux et à 3. Il a eu comme partenaire, Edmilson, Müller, Cris, Squillaci, Abidal, Berthod, Laville, Monsoreau, Diatta.

Claudio n’a pas été épargné par les blessures depuis la saison 2001-2002. Il connaîtra chaque saison des pépins physiques plus ou moins importants (genou, claquages). Personne n’a oublié cette grave blessure au genou contre Strasbourg en 2004-2005. Détente, vitesse, intransigeance dans les duels, sens de l'anticipation, loyauté, charisme, tenacité... Claudio le joueur a évidemment marqué l'histoire du club olympien. L'homme? Chaleureux, joyeux, disponible, respectueux, attentionné, fidèle, humble, profond, droit... Claudio a un coeur énorme. Son attitude est celle d'un grand homme comme il l'a encore montré ces dernières semaines, pas faciles à vivre pour lui. Te dire Merci semble tellement naturel mais aussi si peu par rapport à tout ce que tu as apporté.
Sur le même thème