masculins / Carnets de voyage du Br�l

Le Brésil... en quelques photos

Publié le 05 avril 2005 à 10:45 par R.B

[IMG5176L]Après 10 jours loin de son bureau à parcourir des kilomètres au Brésil pour préparer un DVD sur les Brésiliens de l'OL, le retour au bercail a été un peu difficile. Le sommeil retrouvé, les idées sont devenues plus claires au fur et à mesure que la fatigue disparaissait. Depuis, nous avons refait plusieurs fois le périple dans notre tête et trié les photos prises en toutes occasions. Il restera de ce séjour des images, des sons, des odeurs, des rencontres, des histoires… un enrichissement personnel... en attendant ce fameux DVD

Après 10 jours loin de son bureau à parcourir des kilomètres au Brésil pour préparer un DVD sur les Brésiliens de l'OL, le retour au bercail a été un peu difficile. Le sommeil retrouvé, les idées sont devenues plus claires au fur et à mesure que la fatigue disparaissait. Depuis, nous avons refait plusieurs fois le périple dans notre tête et trié les photos prises en toutes occasions. Il restera de ce séjour des images, des sons, des odeurs, des rencontres, des histoires… un enrichissement personnel... en attendant ce fameux DVD








Une des images les plus connues du Brésil. La Statue du Cristo Redentor dominant la montagne Corcovado. Nous sommes à 710m au dessus de Rio de Janeiro. La vue est splendide... Cette montagne est située dans le Parc National de Tijuca... 2 manières d'accéder au sommet... par la route ou par le funiculaire. En suivant la direction indiquée par le bras gauche du Christ vous tombez quasiment sur le Maracana, le plus grand stade de football au monde.






Devant le Maracana, il y a les empreintes des grands joueurs de l'histoire du football brésilien. Pour illustrer la chose, il était facile de choisir celles du roi Pelé, né le 23 octobre 1940 à Tres Coracoes. 3 Coupes du Monde... 1 363 matchs disputés... 1 282 buts... Il a inscrit son 1 000ème but quelques mètres plus loin sur la pelouse de ce stade mythique.






Vous y êtes! Le Maracana... le plus grand stade de football au monde inauguré pour la Coupe du Monde 1950 remportée par l'Uruguay face au Brésil. Le stade a vieilli... sa capacité a diminué passant de 175 000 places à 100 000. Il est toujours utilisé notamment pour les rencontres du championnat carioca, du championnat du Brésil... Et au dessus, le Christ Redempteur surveille ce monument historique...






A Teresopolis, le Centre d'entraînement de la Fédération Brésilienne de Football est un véritable bijou de travail pour la Selecao. Ce jour là, il faisait beau et frais... Nous sommes à 871 mètres d'altitude... les Auriverde préparait leur rencontre face aux Péruviens. On voit le crâne rasé de Cris en plein effort... Juninho n'est pas très loin... au fond, on devine Ronaldinho...






Cafu et Marcelo ont été partenaires et s'apprécient. Après l'entraînement matinal, les 2 copains ont discuté quelques instants. Un Cafu, toujours devant à l'entraînement avec son coéquipier Roberto Carlos. A 35 ans le Milanais donne l'exemple avant, pendant et après l'effort. Il va disputer en Allemagne sa quatrième Coupe du Monde. Il en a remportée 2 à ce jour. Il est aussi le capitaine de la Selecao.




Au Brésil, Marcelo est très connu, respecté, admiré. Sa notoriété nous a permis d'ouvrir les portes les plus récalcitrantes. Pendant l'entraînement des Brésiliens, il a répondu à de nombreuses interviews avec sa gentillesse coutumière, avant de nous servir de traducteur lorsque nous avons interrogé Cris. Il a fréquenté ce lieu plusieurs fois lorsqu'il était joueur... un lieu que le brouillard peut envahir... Marcelo l'a vécu... Le lendemain de notre visite... ce brouillard interrompit l'entraînement.




A 3 heures de route de Sao Paulo... Jau, une petite ville de l'Etat. Le club du XV de Jau a été celui des débuts d'Edmilson, avant qu'il ne parte au FC Sao Paulo. Aujourd'hui en D3 brésilienne après avoir connu la D1, ses installations sont vieillottes mais non dénuées de ce charme surannée. Il faisait beau... les oiseaux roucoulaient... et pas grand monde pour nous demander ce que nous faisions en ces lieux avec une caméra...






Le stade Vila Nova de Santos... le FC Santos le club au célèbre maillot blanc de Pelé. Tout en haut des gradins, nous nous sommes assis quelques minutes sans parler et nous nous sommes imprégnés des souvenirs de notre jeunesse. Le Roi a joué des centaines de matchs sur cette pelouse réputée aujourd'hui pour être une des meilleures du pays, grâce justement... à lui. Jamais champion du Brésil, ce club l'a été 2 fois récemment (2002 et 2004).




La satue de Pelé est exposée dans une vitrine jouxtant la boutique du club... juste à côté, il y a aussi son buste. A l'intérieur du stade, plusieurs plaques commémorent les grands moments du FC. Qui se souvient que ce club a fait de nombreuses tournées dans le monde entier à l'époque de l'Homme aux 1 282 buts? Cela faisait entrer de l'argent dans les caisses... Ce club est deuxième du championnat Paulista. Robinho est actuellement la star adulée avant de partir... au Real Madrid. Bernard Lacombe et Marcelo y sont venus pour suivre Cris juste avant son transfert à l'OL... Pelé assiste au match dans une loge située tout en haut de cette enceinte.




A Goiana, quelques heures avant le début de Brésil - Perou. Aux abords du stade Serra Dourada, le petit commerce fonctionne à plein... à défaut de faire fortune. Des couleurs, des ôdeurs, du bruit... de la nourriture, des boissons, des souvenirs à la gloire de la Selecao. Et quelle chaleur au moment où les supporters arrivent au stade...




L'intérieur du Serra Dourada... Il est presque 16 heures au moment où les 2 équipes vont s'aligner pour écouter les hymnes nationaux. 50 000 personnes sont prêtes à vibrer au spectacle qu'elles attendent... Le spectacle sera poussif... mais les Brésiliens l'emporteront 1 à 0 par le pied de Kaka. Juninho a joué la première période... Cris n'était pas dans les 18... Un souvenir? Le bruit inoubliable au moment du but de Kaka...




Un voyage au Brésil sans une image de plage... n'est pas tout à fait complet. Point de Copacabana, d'Ipanema... Cette plage sous un ciel voilé est celle de Guaruja; une station balnéaire située à 87kms de Sao Paulo. Nous avons pris de la hauteur pour immortaliser cet instant. D'une terrasse située au 7ème étage... Marcelo apprécie particulièrement cet endroit où il vient se reposer en famille et déguster chez Peter's la Feijoada. Pelé possède aussi une résidence...




Le club du Sport Recife est le club où a débuté Juninho. Ce jour là, des gamins s'entraînaient sur un terrain en terre. Les conditions de jeu ne sont pas terribles du tout... les clubs brésiliens manquent cruellement d'argent... mais question envie, ces jeunes n'en manqent absolument pas. Ils rêvent de marcher sur les pas de "Juni" dont les supporters aimeraient qu'il porte de nouveau un jour le maillot rouge et noir.






Juninho, comme vous ne l'avez jamais vu! Sa maman Maria Helena est allée nous chercher ces vieilles photos... et le "Juni" d'hier ressemblait déjà à celui d'aujourd'hui. Dans le bel appartement de Recife, "l'artiste" brésilien est présent partout dans les coeurs et sur les murs... la maman se charge de la décoration et ne manque pas à la télé une rencontre de son fiston... "Juni" en couches-culottes...cela change par rapport au short!






Pas question donc de manquer une rencontre du fils pour les parents! Si les matchs de l'OL ne sont pas retransmis sur une chaîne disponible à la maison... Maria Helena fait quelques mètres pour se rendre dans ce salon de coiffure. Là, elle se fait chouchoter tout en regardant "Juni" dans la petite lucarne. Ensuite, une place sera faite dans la vidéothèque... Le dernier mot de Maria Helana en la quittant? "Merci pour tout ce que vous faites en France pour "Juni"... ".







Merci tout simplement à vous pour votre hospitalité... merci encore à Marcelo qui est en France pour une dizaine de jours... La suite? Vous pourrez la voir sur le DVD en vente à la fin mai.



R.B avec S.R
Sur le même thème