masculins / Rétrospective

Le but de la saison : la bicyclette de Jimmy Briand

Publié le 04 juin 2011 à 12:30 par BV

Seul privilège que s’est octroyé la rédaction d’OLWEB.fr en cette période de bilans, choisir le plus beau but de la saison.

  Un privilège qui n’en fut pas réellement un tant il n’y eut pas de match : le retourné de Jimmy Briand face à Nancy (24e journée de L1, 4 – 0) raflant 90% des votes.

Sur ce coup-là, la beauté du geste l’a largement emporté sur son importance, les Lyonnais menaient 3 – 0 à la 89e minute de jeu lorsque Briand s’éleva pour reprendre acrobatiquement et en retourné de volée un centre d’Anthony Réveillère. « C’est le geste qu’il fallait tenter à cet instant » dira sobrement le buteur au coup de sifflet final. C’est surtout le geste dont rêve tout footballeur depuis ses premières parties dans les cours d’école, le genre de chefs d’œuvre qui nous font aimer le football, qui amènent les foules dans les stades. Inspiré par le chardon nancéien, Jimmy Briand ? C’est peu dire que l’AS Nancy-Lorraine a bien réussi à l’ancien Rennais, auteur au match aller d’un doublé et une passe décisive.

Deuxième de ce classement, le but de Cesar Delgado face à Marseille à Gerland (34e journée de L1, 3 – 2). Parce que la contre-attaque est belle, parce que l’adversaire s’appelle Marseille, parce que le joueur est déroutant, technique, mais également rare en raison des trop nombreuses blessures qui ont cette saison encore jalonné sa saison.

  Bafétimbi Gomis et sa frappe instantanée du gauche face à Lorient (20e journée de L1, 3 – 0) s’installent sur la troisième marche du podium.

Et comme dans toute remise de prix, il y a les oubliés, ces œuvres d’art dont on ne comprend pas l’absence et qui nous poussent à penser qu’« ils n’y connaissent rien à rien ». Parmi ceux-ci, on citera les buts ô combien importants de Lisandro face à Montpellier (le second de son doublé ce soir-là, 16e journée de L1, 1 – 2), ou à Monaco (38e journée, 0 – 2), celui de Cris face à l’OM (34e journée de L1, 3 – 2) ou encore la frappe surpuissante de Kim Källström à Lille (25e journée, 1 – 1).

En espérant que les choix soient encore plus difficiles à faire la saison prochaine…

Sur le même thème