masculins / Calendrier

Le calendrier démentiel !!!

Publié le 18 novembre 2008 à 13:50

« La France est le deuxième pays de l'Union Européenne en population. Le 3e pays par la richesse et on est quatrième à l'indice UEFA. Mais cette place de quatrième, on va la perdre à la fin de la saison si on ne réalise pas un parcours nettement meilleur que l'Allemagne, » cette déclaration est signée Frédéric Thiriez, le président de la LNFP, le message est clair.

Mais pour rivaliser avec l’Allemagne et conserver notre place de quatrième ne faut-il pas préserver ses clubs. Claude Puel et Jean-Michel Aulas dénonçaient dernièrement le calendrier démentiel qui attend les joueurs prochainement. L’Olympique de Marseille, le PSG sont aussi confrontés à ces affres du calendrier.

Première observation, l’OM jouera le mercredi 26 novembre en Angleterre face à Liverpool, un match comptant pour la 5ème journée de Champions League. Mais le dimanche précédant cette rencontre, les Marseillais recevront à 21h les Lillois. En revanche, les Anglais joueront à 15h le samedi. Conséquence, Liverpool bénéficiera de 100 heures de récupération avant d’affronter Marseille qui n’en aura eu que 70.

Deuxième observation, le PSG et la Coupe UEFA : le mercredi 3 décembre les hommes de Paul Le Guen vont affronter Manchester City dans le cadre de cette compétition européenne. Auront-ils suffisamment récupérer du match face à Rennes du dimanche 30 novembre à 21h en Bretagne ? Comme les Reds, les Citizens joueront en championnat le samedi à 15h et donc comme les Reds cités précédemment auront 100 heures de récupération soit 30 heures de plus que les Parisiens.

Troisième observation, l’Olympique Lyonnais : « on enchaîne énormément, on n’a même pas trois de jours de récupération avant un match de Ligue des Champions, » cette réflexion est celle de Claude Puel qui a son tour dénonçait dernièrement le calendrier démentiel faisant référence à la venue prochaine du Bayern. En effet le mercredi 10 décembre les lyonnais défient à Gerland le grand Bayern Munich. Avant cette rencontre, le Bayern disputera un match de championnat le vendredi 5 décembre à 20h30 alors que l’OL aura certes les honneurs comme les deux autres clubs français cités précédemment du prime time de Canal Plus c'est-à-dire match à 21h le dimanche. Mais la conséquence, le champion d’Allemagne bénéficiera de près de 120 heures de récupération avant d’affronter l’OL qui n’en aura eu que 70.

Alors tous les éléments sont-ils réunis pour que nos équipes françaises rivalisent sur le plan européen ? Est-il raisonnable d’imposer un tel rythme aux équipes françaises qui s’efforcent de défendre l’indice UEFA de notre pays ?

Ne met-on pas en danger l’intégrité physique des joueurs ?
Le calendrier national ne devrait-il pas plus protéger les clubs français engagés dans les compétitions européennes et non pas les pénaliser par rapport à leurs futurs adversaires étrangers ? On a le droit de se poser ces questions.