masculins / Bilan saison

Le chef d’oeuvre de Michel Bastos

Publié le 25 mai 2012 à 18:40 par R.B

Le but du Brésilien face au PSG fait partie des buts à retenir de la saison lyonnaise… L’OL qui a inscrit 102 buts en 58 matchs officiels…

L’OL a inscrit 102 buts en 58 matchs. Certains sont déjà oubliés. D’autres restent dans la mémoire parce qu’ils accompagnent une victoire, un trophée…parce qu’ils sont superbement construits… qu’ils ont un côté gag… D’autres encore sont des chefs d’œuvres individuels. Retour non exhaustif sur des buts olympiens.

Le 25 janvier 2012, l’OL reçoit le PSG pour le compte de la 25ème journée de championnat. Le PSG a ouvert le score par Hoarau (21ème), mais l’OL va rapidement égaliser (34ème par Gomis) puis prendre l’avantage dans la foulée sur un but de Lisandro (36ème). Et quatre minutes plus tard un coup de tonnerre allait illuminer Gerland. Corner pour l’OL renvoyé par la défense parisienne. A l’entrée de la surface de réparation le ballon arrive sur le pied gauche de Bastos qui le reprend de volée. Direction la lucarne de Sirigu qui ne peut s’opposer au missile balancé par le gaucher brésilien. Un pur chef d’œuvre de technicité, de puissance et d’à-propos.

D’autres buts ? La frappe enroulée d’Alexandre Lacazette à Lorient lors du succès 1 à 0 en championnat… Celle enroulée d’Ederson face au TFC à Gerland… Le but en finesse de Gourcuff face aux Verts à Gerland, un lob après avoir fixé Ruffier… Il y a encore la tête plongeante de Lisandro face à l’AJA à l’Abbé Deschamps sur un centre de Michel Bastos… Le coup franc de Kim Kâllström au Parc des Princes en Coupe de France… Le but de Gomis à St-Etienne en championnat qui contrôle dos au but un dégagement de Lloris malgré le marquage de Marchal, se retourne et déclenche à 25 mètres une frappe puissante qui trompe Ruffier… On n’oubliera pas non plus pour ce que cela a d’exceptionnel, les quatre buts de Gomis à Zagreb.

Sur le même thème