Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

club / Euro 2016

Le comité de pilotage, « heureux » de l'avancement du Stade des Lumières

Publié le 23 octobre 2012 à 19:11 par BV

Ce matin, s’est tenue dans les locaux de la Fédération Française de football la première réunion des membres du comité de pilotage de l’Euro 2016. Il y a été question du Stade des Lumières.

Au terme de la première réunion des membres du comité de pilotage de l’Euro 2016, autour de Michel Platini, président de l’UEFA, ces derniers ont évoqué l’organisation de l’Euro, ainsi que le calendrier à venir. Il a notamment été question du Stade des Lumières, l’une des enceintes retenues pour recevoir des matches de la compétition, dont les travaux de terrassement ont débuté hier.

Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football, qui entérinera lundi 24 janvier 2013, la liste définitive des stades qui accueilleront des rencontres de l’Euro 2016, s’est déclaré « vraiment heureux que le démarrage des travaux ait pu avoir lieu. » Après avoir rappelé qu’il s’agissait du seul stade entièrement financé par des fonds privés, il a affirmé : « le dossier de Lyon est indispensable pour le football français. Je suis ravi qu’il ait pu commencer. Il va se faire. Il est magnifique. »

Jacques Lambert, président de l'Euro 2016 SAS, société organisatrice de la compétition, s’était déclaré « préoccupé » le 11 octobre 2012 par l’avancement du projet. Ce matin, il s’est montré confiant, expliquant : « Monsieur Aulas est venu m’apporter personnellement un certain nombre d’informations importantes que je ne connaissais pas à l’époque, à la fois sur le montage définitif du projet et sur les étapes importantes du lancement des travaux. Cela m’a donné une vision que je n’avais pas et qui m’a apporté des compléments d’assurance importants. Cela m’a rassuré incontestablement. (…) On sait très bien que ces projets sont très compliqués, qu’ils avancent à leur rythme, qu’ils n’ont pas tous le même rythme ni les mêmes difficultés. Il ne faut pas prétendre mener 10 projets (de stade) de cette importance au même rythme et sans un problème ici ou là. L’essentiel, c’est que les problèmes se règlent les uns derrière les autres. C’est le cas à Lyon et ailleurs et moi cela me suffit. Mon jugement, c’est que les stades de l’Euro 2016 seront livrés dans les temps pour l’organisation de l’Euro 2016. »

CLAIREFONTAINE, partenaire officiel de l’Académie OL.