club / Travaux

Le contrôle qualité sur le chantier du GRAND STADE

Publié le 01 novembre 2013 à 09:05 par JB

La qualité des travaux est attentivement contrôlée tout au long de la durée du chantier.

Le but de la mission du Responsable Qualité Environnement est de mettre en place les normes qualité produits et environnementales, de veiller à leur application afin de contribuer à la satisfaction de l’ensemble des parties prenantes (clients, personnel, fournisseurs, partenaires etc.).

Le Responsable Qualité Environnement initie, structure, planifie, coordonne, pilote, anime, et optimise les systèmes de management qualité, environnement et développement durable de son entreprise, de manière à ce qu’elle réponde efficacement aux besoins et aux exigences réglementaires en se basant sur l’innovation et l’amélioration continue.

Focus sur le métier de Responsable Qualité Environnement chez VINCI

L’objectif premier de la démarche qualité, c’est de s’assurer que le client, en l’occurrence l’Olympique Lyonnais soit satisfait du travail effectué par VINCI. En pratique, cela se traduit par un ciblage précis des points les plus critiques et une vigilance toute particulière sur eux.

Une partie du travail du contrôleur Qualité Environnement se passe dans les bureaux, notamment pour le contrôle des documents émis par l’équipe du projet (plans et notes de calculs par exemple) et une partie se déroule sur le terrain et consiste à aller contrôler les travaux en termes de dimensions, de qualité structurelle, de qualité perçue etc.

Le service Qualité est également amené à réaliser ses propres contrôles : dernièrement, les contrôles du service Qualité de VINCI se sont intéressés aux poteaux qui sont en train d’être levés et qui sont des éléments fondamentaux de la structure de l’ouvrage. On vérifie donc le ferraillage du poteau (c’est-à-dire l’armature du poteau et le fait que cette armature soit conforme aux plans) et les ferraillages des massifs dans lesquels vont reposer ces poteaux, de manière à ce qu’ils soient également conformes à ce qui a été défini.

Les tolérances varient beaucoup selon le type d’ouvrage mais pour ce qui concerne le positionnement des poteaux que nous venons d’évoquer, la tolérance est assez fine, puisque de l’ordre de 5 millimètres.

Les bétons font également partie des points qui sont étroitement surveillés. Pour leur contrôle, un laboratoire est mandaté pour effectuer des tests un peu spécifiques, qui permettent de mesurer et d’apprécier la résistance des bétons et leur affaissement par exemple.

L’intérêt pour le client est de garantir la qualité globale de l’ouvrage et pour l’entreprise de limiter les non-conformités qui pourraient apparaitre et pourraient entrainer des coûts supplémentaires.

La qualité est inscrite au cœur de la philosophie du projet GRAND STADE, du maître d’Ouvrage et du Concepteur/Constructeur.

Qualité de l’ouvrage et qualité du service deviennent ainsi des composantes essentielles du management de l’entreprise. Le management de la qualité s’applique à tous, depuis les études jusqu’à la réalisation, en passant par les méthodes.