masculins / En attendant le derby

Le derby est lancé

Publié le 19 avril 2006 à 12:37 par GV

C’est devenu une habitude. Comme à chaque grand rendez-vous, la billetterie de l’Olympique Lyonnais reçoit la visite de plusieurs centaines de supporters. Ce matin, le dernier match de la saison OL/ Le Mans mais surtout le Derby OL/ASSE ont mobilisé plus de 300 personnes.

Et pour être sûrs d’avoir des places, certains avaient pris leur disposition en venant dès hier soir.

« On est là depuis hier soir, 21h. On a dormi sur le béton, on a eu un peu froid, on s’est occupé comme on pouvait mais que voulez-vous, c’est le derby ! » affirment deux supporters, positionnés en début de file d’attente.
Et si le match face au Mans avec la perspective de faire la fête au stade de Gerland attiraient forcément les foules, les supporters, pour la plupart, ne pensaient déjà qu’au derby, véritable enjeu en cette fin de saison plutôt calme…

« C’est la suprématie régionale qui se joue… Et puis un derby, c’est toujours intéressant. Il y a souvent du spectacle… Mais c’est surtout important pour nous, les supporters. On mise énormément dessus » soutient un supporter. « Le derby, c’est le derby… Ca ne se joue pas, ça se gagne ! Et puis c’est l’occasion de faire la fête. On est champion une nouvelle fois, on reçoit Saint-Etienne… ca va être la fête, avant, pendant et après ! » précise un autre.

Il y avait du monde donc ce matin, avec parfois des envoyés spéciaux. Faute de se déplacer, certains n’ont pas hésité à mettre à contribution la famille, comme ce couple de personnes âgées…
« On est envoyé par nos petits enfants. Ils habitent à Clermont et pour chaque gros rendez-vous ils nous demandent de venir chercher des places… On est donc venu à 5h30 ce matin pour eux… Et on fait de même pour les matchs face à Paris ou face à Marseille… ».

Les places en mains, et fiers de les montrer, les supporters seront donc à Gerland pour soutenir leur équipe, avec, et ils n’en doutent pas, la victoire au bout des 90 minute.

La rencontre entre l'OL et Saint-Etienne attire régulièrement les foules.
Le 9 septembre 1980, derby historique pour Gerland qui battait à cette occasion son record d’affluence avec 48 552 spectateurs. Malgré cet important soutien, les Lyonnais concédaient un match nul 1 but partout, Daniel Xuereb répondant à l’ouverture du score de Jacques Zimako.

Chaque saison, le derby permet à Gerland de faire le plein en dépassant régulièrement la barre des 40 000 spectateurs. Le 4 mars 1995, le total atteignait ainsi 42 741, 42 000 le 23 mars 1977 et 40 412 le 9 septembre 1989.
La plus faible affluence remonte au 23 mars 1969 avec 7625 spectateurs.
Sur le même thème