masculins / ASSE - OL 0-1

Le derby pour l'OL !

Publié le 17 mars 2012 à 22:55

Les lyonnais se sont imposés à Saint-Etienne dans le 104e derby de l'histoire. Entré en jeu à la 70e minute, Bafé Gomis a fait basculer le match.

Les Lyonnais se rendaient à Geoffroy-Guichard pour le compte de la 28e journée. Fait rare pour être signalé, l’ASSE était devant l’OL au classement avec trois points de plus. Cette rencontre permettait à Cris de fêter son 300e match avec le maillot olympien.  Rémi Garde alignait la composition suivante au coup d’envoi : Lloris, Réveillère, Cris, B.Koné, Dabo, Grenier, Gonalons, Bastos, Källström, Lisandro, Lacazette.

L’OL entama parfaitement la partie la partie. Källström adressait un centre pour la tête d’Alex Lacazette mais Ruffier était vigilant. Le jeune lyonnais était déchaîné en début de partie. Sur une de ses chevauchés, il pénétra dans la surface avant de s’écrouler mais il fut sanctionné d’une simulation (12e). Le début de rencontre était très enlevé. Les Stéphanois étaient mieux au fil des minutes et Hugo loris du s’employer pour boxer un coup franc de Sako. Les meilleures occasions étaient tout de même rhodaniennes. Michel Bastos trouva les gants de Ruffier sur un tir enroulé d’une vingtaine de mètres.   A quelques minutes de la pause, les gones auraient pu bénéficier d’un penalty à la suite d’un tacle d’Aubameyang sur Michel Bastos. De manière inexplicable, Monsieur Jaffredo ne siffla pas.

En début de seconde période, Marchal ne passa pas loin d’un deuxième carton jaune en mettant une semelle dans le dos de Lisandro. Les Stéphanois étaient plus incisifs dans ce second acte. Un centre au cordeau de Sako fut tout près d’être repris par Aubameyang mais l’attaquant des verts fut un peu court. Quelques minutes plus tars, celui-ci croisa tro son tir face à Hugo Lloris. A partir de la 70e minute, les occasions olympiennes se multipliaient. Anthony Réveillère, après un une-deux avec Lisandro, frappa au but mais se heurta à Ruffier. Dans la foulée Lisandro se créa deux énormes occasions sur deux centres de Kim Källström. La première, à bout portant, fut bloquée par le gardien stéphanois. La seconde sur une tête qui fila à quelques centimètres du cadre (74e). Bafé Gomis avait remplacé Alexandre Lacazette et le moins que l’on puisse dire c’est que son entrée fut fracassante. L’ancien Stéphanois tenta sa chance de 30 mètres et son tir légèrement dévié termina sa course dans la lucarne de Ruffier (81e). L’OL était enfin récompensé. Les gones auraient même pu enfoncer le clou avec plusieurs opportunités dans les dernières minutes. L’essentiel était là. L’OL s’imposait pour la troisième fois de la saison face au voisin stéphanois et se replaçait dans al lutte pour l’Europe.

Sur le même thème