masculins / Strasbourg - OL J-4

Le détail des 48 buts de Juninho

Publié le 15 mars 2005 à 09:22 par R.B

[IMG3766L]<b>Juninho</b> a marqué son <b>19ème</b> coup franc sous le maillot lyonnais contre Istres. 19 coups francs, 7 pénalties et 22 buts dans le jeu. Combien de gardiens de but ont été trompés par le Brésilien ? <b>32</b>. Leurs noms ? De Kahn à Cech en passant par Sylva, Cool, Hedman... <b>Cool</b> est le gardien "préféré" du Brésilien... <b>Durand </b>a encaissé un pénalty, un coup franc et un but dans le jeu... et <b>Richert</b>, le seul but de la tête du maestro...

Juninho a marqué son 19ème coup franc sous le maillot lyonnais contre Istres. 19 coups francs, 7 pénalties et 22 buts dans le jeu. Combien de gardiens de but ont été trompés par le Brésilien ? 32. Leurs noms ? Penneteau (Bastia), Pansier (Bourg-Péronas), Fernandez (Sochaux), Devaux (Aire-sur-la-Lys), Alonzo (PSG), Wimbée (Metz), Regnault (Sedan), Porato (Ajaccio), Warmuz (Lens), Merigot (Viry), Cool (Auxerre), Janot (ASSE), Richert (Sochaux), Sylva (Lille), Durand (Rennes), Reinke (Werder), Gregorini (Nice), Trevisan (Ajaccio), Grondin (Nantes), Riou (Montpellier), Weber (Istres), Itandje (Lens), Revault (Toulouse), Rustü (Fenerbahçe), Runje (OM), Cech (Rennes), Le Crom (Guingamp), Butelle (Metz), Zitka (Anderlecht), Kahn (Bayern), Hedman (Celtic), Alberto (Real Sociedad).



Du beau monde ! Parmi ces gardiens, Penneteau, Fernandez, Wimbée, Regnault, Porato, Warmuz, Merigot, Cool (2 fois), Janot, Durand, Reinke, Gregorini, Weber, Itandje, Revault (2 fois), Butelle, Kahn ont été battus sur coups francs du maestro. Janot, Richert, Sylva, Durand, Cech, Zitka, Hedman, l'ont été sur pénaltys. Le gardien « préféré » de Juninho se nomme Cool avec 4 buts marqués contre lui. Quant à l'ancien rennais, Durand, il a encaissé du pied droit magique un but dans le jeu, un coup franc et un pénalty. Dans ces 48 buts, un seul de la tête contre Sochaux et Richert. Les équipes de Lens, Rennes, Auxerre ont été les cibles favorites de « Juni » avec 4 buts inscrits. Et même s'il n'a pas toujours eu l'occasion de rejouer contre tous ces gardiens victimes de ses coups francs, Juninho n'a jamais trompé dans une autre rencontre et dans le même exercice ces malheureux.



Enfin, un rappel les 48 buts du Brésilien sont synonymes pour 47 d'entre eux de succès ou de nuls pour l'OL ! Seul le but marqué à Sylva cette saison à Lille sur pénalty n'a « servi à rien » ; défaite des Olympiens 2 à 1. Il était tentant de demander à Juninho s'il se souvenait du nom des gardiens de but. "Globalement, oui. Et surtout, j'ai envie de dire que se sont tous des bons gardiens qui méritent mon respect. Tu me demandes à qui j'ai marqué un but dans le jeu, un sur coup franc et un sur pénalty? Je crois que je me souviens... c'était le gardien de Rennes... Durand". Imressionnant!



R.B

Sur le même thème