masculins / Stage de préparation

Le FC Sion pour entrer en matière

Publié le 11 juillet 2015 à 10:00 par SC

Deux semaines se sont écoulées depuis la rentrée à Tola Vologe. Ce samedi à 19h45 et en Valais Cup, les Lyonnais disputent leur premier match amical face au FC Sion, une équipe suisse en fin de préparation. Présentation.

Razzia de Coupes. Le club de la ville de Sion réalise quelque chose d’incroyable. Créé en 1909, le FC Sion n’a jamais perdu la moindre finale de Coupe de Suisse. Et pourtant, il a tout de même atteint l’ultime marche de cette compétition à 13 reprises. A ses deux titres de Champions dans la Swiss Super League dans les années 90’ (1992 et 1997), il faut donc ajouter 13 Coupes de Suisse, ce qui en fait la deuxième équipe la plus titrée en Coupe derrière les Grasshopper de Zürich. Le dernier en date ?

Mi-figue, mi-raisin. Le FC Sion sort d’une saison un peu particulière. D’un côté, il s’est payé le luxe de gifler l’ogre suisse, champion de la Super League cette année, lors de la finale de la Coupe. Un succès 3 à 0 pour confirmer sa réputation d’équipe de Coupes. De l’autre côté, l’équipe du canton du Valais a peiné en championnat. Elle n’a pas fait mieux qu’une 7ème place sur 10 équipes en lice, pour finalement finir à 33 points du FC Bâle.

Valais Cup. L’équipe locale a déjà joué un match dans sa 3ème Valais Cup. Pour lancer le tournoi de présaison, les joueurs du FC Sion ont réalisé une belle performance. Ils sont venus à bout de l’équipe ukrainienne du Shakhtar Donetsk, une habituée des joutes européennes en Ligue des Champions, au terme d’un match très spectaculaire. Reto Ziegler, Vero Salatic et Moussa Konaté répondaient aux deux buts adverses. Les hommes de Didier Thollot, entraîneur depuis 2014 et ancien joueur de Bordeaux et Saint-Etienne, joueront contre l’OL leur dernier match de préparation, à une semaine de la reprise de championnat.


L’œil du local. Kilian Pagliuca, Suisse et ancien du Servette de Genève, nous parle du FC Sion…

« C’est une équipe de Coupe mais ils ont un peu plus de difficulté en championnat. Je connais très bien ce club car j’ai beaucoup joué contre eux lorsque je jouais au Servette. Il y a une grosse rivalité entre les deux clubs, c’est un peu notre derby. Je connais aussi des joueurs de l’équipe actuelle comme Vincent Sierro ou Vincent Rüfli. J’ai joué avec eux. Et puis j’en connais d’autres de nom. Ils ont pas mal de jeunes joueurs…Ça me fait plaisir de jouer contre le FC Sion avec l’OL. »

Sur le même thème