masculins / R.B

Le foot… c’est du plaisir… Il faut en profiter…

Publié le 09 mars 2013 à 08:15 par R.B

Titulaire indiscutable… capitaine… international… le milieu de terrain lyonnais qui fête ses 24 ans ce dimanche n’en finit pas de grandir depuis qu’il a intégré le groupe pro en 2009-2010…

 Absent à Brest en raison d’une douleur au mollet, Maxime devrait être opérationnel face à l’OM. « J’ai pris un bon pète  sur le mollet contre Lorient (Enzo Reale). Mais sur le coup, je ne l’ai pas trop senti car en même temps, j’en avais pris un autre sur une cote qui me faisait souffrir. Un hématome s’est formé et je n’ai pas pu jouer à Brest. Cela fait partie du foot. Je joue dans une zone où il y a de nombreux duels. J’aime ça. J’aime mettre de l’impact. J’ai appris cela en 19 ans et en CFA quand j’ai reculé ». Tu mets des coups et tu en prends, 37 fautes contre et 52 faites en championnat cette saison. Et à le regarder en match, on devine qu’il aime ces rencontres de combattants.

Absent à Brest, il s’est installé devant sa télé pour regarder ses copains. « J’ai cru qu’il y avait de la neige tellement la pelouse était en mauvais état. Cela a été compliqué, mais je pense qu’on aurait dû l’emporter avec les occasions de buts en seconde période ».

Avec 3 000 minutes jouées depuis le mois août, le capitaine lyonnais est le joueur le plus utilisé avec Rémy Vercoutre par Rémi Garde. Il se régale à l’avance du prochain match à disputer. « Affronter Marseille, c’est toujours un bon match à disputer, toujours particulier. Une rencontre décisive comme toutes les autres jusqu’à la fin de saison. Si on gagne, cela écarterait les Marseillais. Il faut se mettre dans la tête de faire de très bonnes choses dimanche. Il faudra d’abord gagner les duels.  A l’aller, nous avions certainement fait un de nos meilleurs matchs de la saison. Les Marseillais vont être revanchards. Ils ne lâchent pas. Ils ont une grosse mentalité, du caractère ; et même s’ils ne produisent pas toujours leur meilleur football, ils gagnent. Ils peuvent compter sur Valbuena, Gignac, André Ayew… des joueurs décisifs ».

Un championnat où rien n’est encore plié. « Je regarde devant et derrière. Prenons conscience qu’il ne faut pas gâcher ce que l’on a fait. On ne pensait pas forcément que nous en serions là après 27 journées ». L’OL toujours bien placé sur le podium mais éliminé de toutes les coupes, cela offre un planning différent aux joueurs. « Effectivement, à l’OL, on n’a pas trop l’habitude de disputer un seul match par semaine. Ce n’est pas ce que l’on préfère. C’est mieux quand tu joues tous les trois jours…Le joueur préfère la compétition ». Mais « Max » peut « s’occuper » avec l’équipe de France. « Je suis toujours excité avant l’annonce du groupe car rien n’est défini à l’avance. Il faut toujours prouver en club pour pouvoir être sélectionné. Quand tu es appelé, c’est toujours une grande satisfaction et il va y avoir deux matchs importants sur la route du Mondial (Géorgie et Espagne).»

Le foot, c’est le plaisir et le plaisir, c’est de gagner. J’ai toujours eu en moi cette envie de gagner. (...). J’aime bien Gerrard et Lampard. Eux, ils marquent… mais ce sont des milieux qui jouent plus haut que moi

 Le foot au présent. Et au futur, cela donne quoi ? « Je n’aime pas trop me projeter sur le futur, même si l’entourage peut y faire songer. Je ne suis pas un gars à me poser trop de questions. Le présent est tellement magnifique. J’ai toujours voulu faire ce que je fais. En dehors du foot, j’aime bien rigoler avec mes potes, regarder du sport à la télé, profiter de ma famille. Elle m’a tellement aidé pour en arriver là. La famille, c’est le plus important ».

Dimanche pour ce classique entre Olympiens, il devrait fêter sur la pelouse son anniversaire (24ans). « Cela m’est déjà arrivé… C’était notamment face au Real Madrid à Madrid lorsqu’on s’est qualifiés pour les ¼ de finale de LDC. Qu’est-ce-que cela avait été bon ! ». Alors pourquoi pas un but et la victoire pour fêter ce moment particulier et pourquoi pas marquer dans le jeu, lui qui a inscrit ses 8 buts olympiens après des phases arrêtées ? « Le foot, c’est le plaisir et le plaisir, c’est de gagner. J’ai toujours eu en moi cette envie de gagner. Quant à marquer dans le jeu, j’aimerais bien. Mais je joue devant la défense et je dois d’abord penser à mon rôle de milieu défensif, de sentinelle devant la défense, à ne pas créer un déséquilibre dans le jeu de l’équipe. J’aime bien Gerrard et Lampard. Eux, ils marquent… mais ce sont des milieux qui jouent plus haut que moi ».

Jeune encore et déjà à un match de fêter son 100ème de L1 (à priori contre le Sporting Bastia). « Une étape. J’ai pris de l’expérience. Je me dis que cela va vite, que ma carrière avance. Mes débuts sont déjà assez loin. Il faut en profiter »


Source : La tribune spéciale "OL - OM"

Sur le même thème