masculins / OL - Auxerre J-1

Le groupe lyonnais pour Auxerre

Publié le 26 novembre 2004 à 17:53 par R.B

[IMG3820L]Paul Le Guen a désigné 17 joueurs pour la rencontre de samedi contre l'AJA. Bergougnoux est incertain. Le coach lyonnais se méfie de cette formation qu'il considére actuellement comme une rivale de tout premier ordre. <b>Le groupe lyonnais</b>: Puydebois, Hartock – Réveillère, Cris, Diatta, Berthod, Gomez, Diarra, Essien, Juninho, Clément, Govou, Wiltord, Malouda, Frau, Bergougnoux, Nilmar.

Le mercredi et le jeudi ayant été consacrés à la récupération, ce vendredi après-midi, les Lyonnais se sont retrouvés tous ensemble sur la pelouse pour préparer la venue d'Auxerre samedi en fin d'après-midi. Entraînement à huis clos avec la présence de l'inoubliable Sonny Anderson à la mine absolument resplendissante. « C'est la trêve au Qatar. C'est vraiment bien ce championnat pour finir ma carrière. Je me tiens au courant de tous les résultats de « mon équipe ». Là bas on s'entraîne 2 heures par jour, mais uniquement avec le ballon… Il fait chaud… ».

Il fait nettement plus froid sur la Capitale des Gaules à la veille de recevoir l'AJA de Philippe Violeau. Cela n'a pas empêché « Sonnygoal » de participer à l'entraînement. Et Paul Le Guen, n'ayant pas récupéré d'autres blessés à l'infirmerie, a désigné « sans presque avoir de choix » 17 joueurs pour ce match de la 16ème journée. « Je préfère prendre 17 joueurs car Bryan Bergougnoux souffre d'une gastro et je ne sais pas s'il pourra être opérationnel. On décidera samedi matin. Hartock revient à la place de Jaccard. Et je laisse Yacine Hima à la disposition de la CFA, même si je trouve qu'il est de plus en proche du groupe. Il progresse… »



Paul Le Guen a annoncé aussi qu'il y aurait 2 voire 3 rotations par rapport au 11 qui a démarré contre MU et on peut supposer que cela concernera la partie offensive de la formation olympienne. « Devant, les joueurs ont un rôle exigeant… » Et Auxerre ? « Cette rencontre, je l'ai en tête depuis quelques temps déjà. Les Icaunais sont des rivaux. Ils sont pour l'instant à 8 points. Ils restent sur une défaite à Strasbourg ; ils ont eu une semaine pour se préparer. Ils ne sont jamais aussi dangereux que dans ces circonstances. C'est vraiment important de les battre pour les éloigner un peu plus au classement. Aujourd'hui, ils font partie de nos concurrents les plus dangereux comme Lille, Sochaux… L'AJA a une belle équipe, bien équilibrée avec des garçons de valeur comme Lachuer, Tainio, Mathis, Akale… et des jeunes que je ne connaissais pas».



Une victoire serait-elle de nature à écoeurer la concurrence ? « Absolument pas. Je sais en revanche que cela sera difficile ; que nous aurons des moments où nous allons souffrir et qu'il faudra se comporter de façon solidaire. Nous avons privilégié la récupération lors des 2 jours qui ont suivi le match à Manchester. Les joueurs ont été généreux mardi soir ; ce match a été éprouvant, même si l'équipe a bien fini la partie ». Enfin est-ce que le jeu lyonnais est différent avec ou sans Wiltord ? « Sylvain a un jeu bien à lui ; il est facile de jouer avec lui ; il est toujours disponible ; forcément, cela change les choses sur le terrain ».



Le groupe lyonnais:



Puydebois, Hartock – Réveillère, Cris, Diatta, Berthod, Gomez, Diarra, Essien, Juninho, Clément, Govou, Wiltord, Malouda, Frau, Bergougnoux, Nilmar.



R.B

Sur le même thème