masculins / Bordeaux - OL J-1

Le groupe lyonnais pour Bordeaux

Publié le 10 décembre 2004 à 17:01 par R.B

[IMG4054L]On revient à du classique pour le déplacement à Bordeaux. Paul Le Guen a retenu 17 joueurs par précaution en raison des récents problèmes de Sylvain Wiltord. Puydebois, Hartock – Réveillère, Cris, Diatta, Berthod, Gomez, Diarra, Essien, Juninho, Clément, Govou, Malouda, Nilmar, Wiltord, Frau, Bergougnoux.

On revient à du classique pour le déplacement à Bordeaux. Paul Le Guen a retenu 17 joueurs par précaution en raison des récents problèmes de Sylvain Wiltord.



Puydebois, Hartock – Réveillère, Cris, Diatta, Berthod, Gomez, Diarra, Essien, Juninho, Clément, Govou, Malouda, Nilmar, Wiltord, Frau, Bergougnoux.



Paul Le Guen :



« Le retour des cadres était prévu. Ils vont bien et le groupe va bénéficier de l'apport de ces joueurs qui n'ont pas été sollicités contre le Sparta mercredi soir. Ce groupe n'a pas été difficile à composer. Il y avait une logique incontestable. Certains jeunes vont retrouver la CFA. Il faut qu'ils restent concentrés. Ce sera bien pour eux et pour le groupe en générale. Et ce n'est pas parce qu'ils ont été bons mercredi que je vais avoir plus d'exigences avec les cadres. De toutes façons, je leur demande toujours beaucoup… Bordeaux ? Les Girondins ont été bons contre le PSG, à Auxerre. Ils constituent un bon amalgame entre anciens et jeunes. On sait que nous serons attendus. Ils peuvent être un concurrent pour le titre, surtout s'ils sont un peu plus constants. Il y a vraiment du potentiel avec Chamakh et consorts ; ils ont les moyens de figurer tout près des meilleurs. Pas question de subir ; jouons notre jeu. Nous voulons rester invaincus et si possible gagner. Le but étant de bien finir l'année avant de partir en vacances. Il reste 2 matches difficiles… c'est aussi l'occasion idéale de creuser les écarts avec ces 2 concurrents. Lors de notre dernière mise en place, j'ai ressenti de bonnes impressions. Il y avait notamment de la fraîcheur ».



Florent Malouda :



«On se déplace chez une équipe difficile à jouer, mais on y va aussi pour conforter notre avance. Pas question cependant de s'enflammer, même si nous avons l'impression de constituer une équipe vraiment complète. La remise des prix se passe en fin de saison ; pas vant ! Restons vigilants… Darcheville ? C'est un compatriote ; je le connais sur le bout des doigts. Mon père l'a entraîné en Guyane. Il a des moyens physiques énormes ; il aurait pu avoir une carrière différente. Il est capable de faire la différence à lui tout seul. J'espère que cela ne sera pas le cas contre nous… ».

Encore 2 matches et Florent va retrouver la Guyane : « je pars le 20 et je reviens le 28. Je vais d'abord répondre aux sollicitations et ensuite je me reposerais. Il faut surtout recharger les accus d'un point de vue mental. C'est souvent en janvier et février que tout se joue. Entre la Coupe de France, le Championnat, la Champions League et j'espère l'Equipe de France, l'actualité va être chargée… »



R.B

Sur le même thème