masculins / PSG - OL J-1

Le groupe lyonnais pour le PSG

Publié le 18 novembre 2004 à 17:41 par R.B

[IMG3363L]La préparation du match contre le PSG a été particulière avec les rendez-vous internationaux du milieu de semaine. Les Lyonnais sont partis à 17h en direction de la capitale après une dernier petit entraînement sans les joueurs qui étaient déjà à Paris (Govou, Frau, Malouda, Juninho). Paul Le Guen a donné une liste de <b>17</b> éléments : Puydebois, Hartock – Réveillère, Cris, Diatta, Berthod, Gomez, Clément, Diarra, Essien, Juninho, Govou, Nilmar, Frau, Wiltord, Bergougnoux, Malouda.

La préparation du match contre le PSG a été particulière avec les rendez-vous internationaux du milieu de semaine. Les Lyonnais sont partis à 17h en direction de la capitale après une dernier petit entraînement sans les joueurs qui étaient déjà à Paris (Govou, Frau, Malouda, Juninho). Paul Le Guen a donné une liste de 17 éléments :



Puydebois, Hartock – Réveillère, Cris, Diatta, Berthod, Gomez, Clément, Diarra, Essien, Juninho, Govou, Nilmar, Frau, Wiltord, Bergougnoux, Malouda.



Paul Le Guen :



Sylvain Wiltord est de retour ?



« Le retour de Wiltord, c'est bien pour lui, pour le groupe. Cela renforce la qualité de l'ensemble. On attend maintenant le retour des autres blessés, même si on sait que ce sera plus long. Sylvain a envie de jouer. Cela s'est ressenti tout au long de la semaine à l'entraînement. Le terrain lui a manqué. Il a toujours très envie. Le football est un vrai plaisir pour lui. En plus, il communique cette envie aux autres ; c'est un animateur ».



Ce match à Paris, est-il particulier ?



« C'est un toujours un rendez-vous important. On considère encore les Parisiens comme des rivaux pour nos ambitions. Il y aura de l'ambiance au Parc ; il y a une attente spéciale de tout le monde. Le PSG a un effectif ambitieux ; il a un potentiel. Aujourd'hui, nous avons 15 points d'avance, mais, nous sommes bien placés pour en parler, tout va très vite dans le football. Nous nous souhaitons augmenter notre écart avec ce club ».



Que penses-tu du PSG ?



« Les Parisiens ont fait dernièrement des bons matches. On verra s'ils ont digéré leur défaite à Bordeaux. Ils seront motivés face à un rival. Et en plus c'est certainement une de leurs dernières chances pour ambitionner le titre, � condition qu'ils nous battent. »



Le souvenir de la saison dernière ?



« Nous avions perdu, après avoir fait une bonne seconde période. Nous avions manqué de réalisme. Mais cette défaite était particulière, puisque nous avions été sacrés ce soir là et on avait la fête. Le fait d'être invaincu ? C'est important. Et ce sera toujours plus fort si on garde cette invincibilité contre un rival. C'est important pour le classement ainsi que sur le plan psychologique »



As-tu suivi les internationaux ?



« J'ai effectivement regardé les matches et pris des nouvelles des joueurs. On fera un premier point ce jeudi soir à l'hôtel. On a essayé de tout envisager. Je sais que les joueurs concernés par les rencontres de mercredi veulent tous jouer. On verra tout ceci et nous attendrons peut-être vendredi matin. Florent Malouda ? Je suis convaincu que son match appellera d'autres sélections »



Le PSG, est-ce toujours dans votre esprit ?



« J'ai effectué à Paris la ½ de ma carrière. Cela ne s'oublie pas. C'est donc toujours particulier de retourner au Parc. Mais, je vous rassure, je ne me tromperais pas de vestiaires… »



Un mot sur Juninho qui a joué et perdu 1 à 0 contre l'Equateur à Quito. Bernard Lacombe l'a joint au téléphone. « Nous sommes passés au travers. Nous sommes arrivés à Quito 4h avant le début de la rencontre. Et jouer à 3 000 mètres d'altitude, cela te fatigue. C'était donc injouable. Je suis sorti après 60/70 minutes ; j'étais complètement cuit… »



R.B