masculins / OL - Sedan J-1

Le groupe lyonnais pour Sedan

Publié le 14 avril 2007 à 18:31 par RB

Benzema, Baros et Fred absents, Gérard Houllier a fait appel à 19 joueurs dont Grégory Bettiol dans le groupe olympien qui reçoit Sedan dimanche soir...

Le groupe lyonnais:
Coupet, Vercoutre - Clerc, Réveillère, Squillaci, Abidal, Müller, Berthod, Cris, Källström, Tiago, Toulalan, Fabio Santos, Juninho, Govou, Bettiol, Wiltord, Malouda, Ben Arfa. Gérard Houllier

Est-ce un week-end particulier ?
« Je reste fidèle à ma logique. Nous avons notre sort entre nos mains. Si on négocie bien nos 2 matchs à venir, nous serons champions. Plus vite le titre sera acquis et plus grande sera la satisfaction, l’appréciation que nous pourrons en faire.(En plaisantant)Heureusement que le mois de janvier a été plus difficile, sinon tout serait déjà terminé. J’en profite pour réaffirmer que ce que nous avons fait est un véritable exploit. On fait toujours de notre mieux, même si on a conscience que cela n’ai jamais assez suffisant. »

Le fait de remettre en doute les performances de l’équipe vous agace-t-il ?
« Non. Les gens ont l’habitude de manger du caviar. Ils ont du mal à se contenter d’autre chose. Mais n’oublions pas ce que nous avons fait. Moi, je continue à penser qu’il faut jouer pour gagner. A l’OL, il faut faire aussi le spectacle. Nous avons un devoir de divertissement. Certes, on peut jouer comme certaines équipes qui en fait ne jouent pas. Ne comptez pas sur moi pour aller dans ce sens. Je ne serais plus l’entraîneur. Dans de telles dispositions, je ne marre pas ».

Gagner à domicile ?
« Cela ferait du bien. Il y aura une bonne pelouse. Les joueurs vont avoir beaucoup d’envie, de plaisir. Notre jeu, il va avec tous ces facteurs. Gagner pour se rapprocher du titre, car nous ne dépendons pas des autres. C’est la phase numéro un à atteindre. Ensuite, nous passerons à la phase numéro 2 : honorer ce titre. C'est-à-dire finir la saison parfaitement sans se relâcher ».

Un mot sur les problèmes de ces derniers jours ?
« D’abord, il y a eu de la joie et de l’enthousiasme à l’entraînement cette semaine. Le comportement d’une ou deux personnes n’a pas altéré l’ambiance. J’ai voulu montrer que j’étais le patron ? Le patron du vestiaire oui, même si ce n’est pas mon objectif prioritaire. L’objectif numéro un, c’est le titre. Fred, il l’a joué facile en sachant que Benzema était blessé et que Baros, lui, était suspendu. Je préfère compter sur des gars qui ont un comportement professionnel, sinon, c’est ingérable. En plus, j’avais prévenu le groupe. Fred, ce n’est pas le même cas que Diarra. Je peux vous affirmer que ce n’est pas un problème avec moi. Je ne peux pas en dire plus. Mais il a voulu faire payer aux autres ses états d’âme qu’il a avec le club. C’est un manque de respect. Moi, je l’ai soutenu. Je rappelle qu’il a joué par exemple les matchs importants de ces dernières semaines. Est-ce que je prépare le terrain pour la saison prochaine ? D’une certaine façon… oui. L’OL, ce n’est pas le Club Méditerranée. Diarra ? Je n’ai jamais exigé des excuses de sa part. Les propos récents du président dans le journal l’Equipe ? Je ne m’exprimerais pas sur ce sujet jusqu’à la fin de saison ».
Sur le même thème