masculins / Bilan

Le mois d’août 2013

Publié le 31 décembre 2014 à 08:15 par S.C

Une qualification pour les barrages puis l’élimination, deux victoires de rang en L1 puis deux défaites, l’arrivée de Bédimo puis le départ de Lisandro…l’équipe aura tout connu en ce mois d’août.

 Tout avait pourtant si bien commencé….Un troisième nouveau visage fait son apparition en même temps que ce huitième mois de l’année débute. Henri Bédimo, le latéral gauche camerounais, a posé ses valises entre Rhône et Saône pour trois ans. Une semaine après avoir pris une longueur d’avance dans le troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions, les Lyonnais devaient confirmer leur qualification en barrages en Suisse, sur la pelouse du Grasshopper Zürich. Chose faite. Lisandro offre une passe décisive à Grenier pour le seul but de la rencontre. Un dernier geste de l’attaquant argentin sous les couleurs lyonnaises…

Quelques heures après, Licha annonce son départ du côté d’Al-Gharafa. Celui qui aura marqué 82 buts n’aura pu cacher sa grande émotion lors d’une conférence de presse, où il expliquera les raisons. « Les supporters méritaient le meilleur de moi-même et je ne pouvais pas leur donner ». Avant d’exprimer ce qu’il ressent pour le club. « Je n'ai jamais eu autant d'amour pour un club ». Un très bel hommage lui sera rendu lors de la première journée de L1, contre Nice. Ses anciens coéquipiers lui auront eux aussi offert une belle soirée. Quatre buts de Lacazette, Grenier et Gourcuff comme cadeau d’au revoir…et comme lancement de la saison en championnat


Cette belle entrée en matière sera confirmée à Sochaux, malgré l’ouverture du score des Lionceaux en tout début de match. Les Lyonnais se reprendront et marqueront à trois reprises, par Benzia, Lacazette et Gourcuff, pour engranger un quatrième succès en autant de match toutes compétitions confondues. Pourtant, la tendance va diamétralement s’inverser.

Les choses se compliquent…Lors du match aller de barrage, les Lyonnais sont débordés par la Real Sociedad et s’inclinent sur deux coups de génie de Griezmann et de Seferovic. La qualification en phase finale de Ligue des Champions s'est brusquement éloignée. Le retour en Ligue 1 n’a rien de rassurant pour les joueurs de Rémi Garde. A Gerland, ils se font surprendre sous le déluge par des Rémois réalistes…pas l’idéal pour ensuite aller chercher un exploit en terres basques.

Il n’y aura pas de miracle. L’équipe est défaite sur le même score qu’à l’aller, malgré une belle résistance en première période. Vela a mis fin à tous les espoirs lyonnais de disputer la Coupe aux grandes oreilles. Difficile dans ces conditions de se replonger dans une autre compétition. La preuve, les Lyonnais coulent à Evian. Après une première période complétement ratée, le superbe but de Ferri n’y changera rien…ils enchaînent une quatrième défaite de rang. Tout avait pourtant si bien commencé…

 

Sur le même thème