masculins / Rétrospective

Le mois d’avril

Publié le 24 juin 2011 à 08:00 par EC

Entre déception et espoir, le mois d’avril fait passer les Lyonnais par tous les états, au sein d’un championnat pour le moins indécis…

N’ayant plus que le championnat à jouer, l’OL peut donc totalement se concentrer sur son dernier objectif réalisable : le titre de champion de France.

  Le déplacement à Nice, en lutte pour le maintien, est alors une belle occasion de revenir dans la roue de Lille, en perte de vitesse, de Marseille et de Rennes. Le match débute presque parfaitement : un coup-franc de Källstrom, puis un but de Licha avant la mi-temps donnent deux buts d’avance à l’OL. Mais, coup sur coup, dans les arrêts de jeu d’un match au scenario rocambolesque, les Niçois marquent à deux reprises et parviennent à égaliser. C’est donc le deuxième match d’affilée où les Lyonnais perdent des points en fin de match, entraînant un « coup de gueule » d’Hugo Lloris dans les vestiaires.

Dorénavant, les Lyonnais n’ont plus le choix : ils ne doivent plus perdre de points pour espérer finir champion. Contre Lens, après une première mi-temps difficile, ils marquent trois fois en seconde pour vaincre les protégés de Gervais Martel et revenir sur le podium en dépassant Rennes. Ainsi, ils enchainent avec un neuvième match sans défaite.

Mais cette série s’arrête là. Le déplacement au Parc, pour affronter un PSG envieux d’Europe, n’a pas fourni toutes les espérances souhaitées. Grâce à un but sur coup de pied arrêté – la tare lyonnaise cette saison – de Zoumana Camara à la 76ème minute, les   Parisiens gagnent ce match à enjeu et reviennent à un point des Lyonnais. Ces derniers, quant à eux, se retrouvent encore une fois à six points du leader lillois, et à cinq de Marseille.

Mais, en battant Montpellier 3-2 lors du match suivant, dans les dernières secondes grâce à Yoann Gourcuff, les Lyonnais se relancent dans la course au titre. Ils sont alors à cinq points du leader, qui n’est plus Lille mais Marseille. L’OL n’est plus qu’à quatre points du LOSC, et a trois points d’avance sur le PSG. Bien placé pour se qualifier en Ligue des Champions, l’objectif primordial du club, les Lyonnais ne cachent pas leur envie de viser un peu plus haut…