masculins / Bilan

Le mois de juillet 2013

Publié le 30 décembre 2014 à 15:15 par R.B

La préparation s’intensifie encore un peu plus, une semaine après la reprise. Des excursions à Tignes, en Pologne, à New York et quatre matchs amicaux ont rythmé le mois de juillet. Objectif, être compétitif dès la fin du mois pour la réception de Zürich en Ligue des Champions.

On retrouve nos Lyonnais là où on les avait laissés le mois précédent…dans le décor vertigineux de la station montagnarde de Tignes. Les vacances étaient pourtant bel et bien finies. La première journée de juillet et de la semaine en était un douloureux rappel. Les muscles brûlent, les respirations s’essoufflent, les têtes luttent. Bref, les simples conséquences des intenses séances concoctées par le staff technique, et plus particulièrement par Robert Duverne. Réveil musculaire, entraînement, montée du glacier, triathlon, biathlon, run and bike, ascension du col de l’Iseran…le menu de la semaine à Tignes était copieux. Le préparateur physique était revenu sur le but de la manœuvre : « Le programme est très intense avec ce stage plus concentré, plus dynamique. Il y a l’aspect athlétique, l’aspect mise en place du jeu et cet aspect collectif ». Avant d’ajouter « Ceci doit déboucher sur le don de soi, la volonté de se surpasser. Les activités sont faites pour échanger ».


Tout cela tombait bien, le groupe était désormais au complet. Les internationaux, Gourcuff, Lacazette, Benzia, Bisevac, Ferri, Ghezzal ou encore Grenier, qui ont profité de vacances légèrement décalées, ont retrouvé leurs partenaires dans les hauteurs savoyardes en tout début de semaine. Ceux-ci n’y échapperont donc pas, ils bénéficieront du même traitement de faveur. De la bonne humeur, de la générosité et de la solidarité ont été les ingrédients majeurs de cette semaine passée à Tignes.

Après un bref passage à Lyon, les joueurs se sont envolés en Pologne du côté de la ville de Szczecin pour y effectuer un premier match amical. Score nul et vierge. De retour à Tola Vologe dans la foulée, les Lyonnais ont accueilli à l’entraînement une nouvelle recrue. Le latéral droit, Miguel Lopes, a été prêté au club par le Sporting Lisbonne. Le lendemain, le Portugais et ses nouveaux coéquipiers s’envolaient à New York pour quelques jours de stage et pour poursuivre leur campagne amicale. Nouveau match nul, sur un score de 2 à 2. A mesure que les matchs s’enchaînaient, l’échéance décisive se rapprochait. A Gerland, les Lyonnais se sont imposés 2 à 1 contre Jeonbuk, puis ont fait plus que de la résistance contre l’ogre madrilène. Face au Real, ils auraient même pu espérer mieux que le match nul 2 à 2. En tout cas, de bon augure pour la suite

La suite arrivait six jours plus tard. Le 30 juillet, l’équipe effectuait son retour à la compétition. Pas n’importe laquelle. La Ligue des Champions, avec un troisième tour préliminaire à jouer contre le Grasshopper Zürich. En s’imposant 1 à 0 lors du match aller à Gerland grâce à un but de Bisevac, l’OL avait pris une (petite) option sur la qualification pour les barrages. Tout cela restait à confirmer la semaine d’après en Suisse.

 

 

Sur le même thème