masculins / Bilan

Le mois d’octobre 2013

Publié le 01 janvier 2014 à 08:15 par SC

Les mois se suivent et se ressemblent. Un faible bilan sur le plan comptable, des incertitudes et des blessures…la fin du mois d’octobre a pourtant vu un léger mieux du côté lyonnais dans le contenu.

  Rien ne s’arrange. Les blessures et les absences se font fortement ressentir dans les rangs lyonnais. Le secteur défensif est loin d’être épargné. Les milieux sont contraints de redescendre d’un cran pour pallier les forfaits. En Europa League contre le Vitoria, Fofana est associé à Koné en charnière centrale et Ferri récupère le poste de latéral droit. Malmenés puis menés, les joueurs réagissent en égalisant par l’intermédiaire de son capitaine, Gonalons. Ils enchaînent un deuxième nul en autant de rencontres sur la scène européenne. Ni en danger, ni en pôle, les Lyonnais restent bien placés.

L’urgence se fait davantage ressentir dans une autre compétition, en championnat. Qui plus est après le naufrage dans l’Hérault. Des Lyonnais dépassés, Gonalons expulsé…rien n’aura été lors de ce déplacement à Montpellier, qui s’impose 5 buts à 1. L’heure est à la trêve internationale, puis et surtout à la remobilisation. Sur les 11 derniers matchs, l’OL n’en avait gagné qu’un seul. De retour à la compétition, tout devait être fait pour retrouver le chemin de la victoire.

  Ce ne sera pas le cas lors de la réception de Bordeaux. Mais, ce match nul arraché en toute fin de match par Briand alors que l’OL était mené et en infériorité numérique après l’expulsion de Lacazette, a assurément fait du bien dans les têtes. Passés tout proche d’une autre désillusion, ce but inespéré semblait avoir amorcé un renouveau. Quatre jours plus tard, les joueurs s’imposaient enfin. Une première victoire depuis plus d’un mois et une première en Europa Ligue. Grenier inscrivait l’unique but de la rencontre face à Rijeka.

Le déplacement sur le Rocher était forcément périlleux. Pas un cadeau pour espérer confirmer le regain de forme. Malgré la défaite 2 à 1, l’équipe a montré une belle capacité de réaction en seconde mi-temps contre Monaco, le dauphin du PSG. Cela ne sera cependant pas suffisant pour mettre fin à une série de cinq matchs sans succès en L1. L’OL est 14ème après 11 journées et est loin d’avoir entamé son redressement…mais il y a du mieux dans le jeu et dans l’état d’esprit. De bon augure pour la suite ?

 

Sur le même thème