masculins / Rétrospective

Le mois d’octobre

Publié le 16 juin 2011 à 08:00 par EC

Après avoir touché le fond le mois précédent, l’OL entame sa remontée en championnat… En Ligue des Champions, le parcours parfait se poursuit.

Le mois d’octobre débute par une victoire à l’arrachée à Nancy. Les hommes de Claude Puel mènent 2 à 0 après 55 minutes, mais se font égaliser en ¼ d’heure. C’est sans compter sur un des hommes en forme de ce début de saison côté lyonnais : Jimmy Briand, qui donne la victoire en inscrivant le troisième but de son équipe, et son deuxième personnel de la soirée. Il permet ainsi à l’OL de quitter la zone rouge.

Lyon retrouve la compétition quinze jours plus tard, après une trêve internationale. A Gerland, les Lyonnais reçoivent Lille, auteur alors d’un très bon début de saison. Et, pour ce qui est un des matches les plus accomplis depuis août, les coéquipiers de Yoann Gourcuff, auteur de son premier but avec l’OL ce soir-là, s’imposent 3 buts à 1.

La journée suivante apparaît alors comme une régression puisque les hommes de Claude Puel se montrent incapables de venir à bout de la lanterne rouge, Arles-Avignon (1-1), malgré un nouveau but de Jimmy Briand. Mais ils rectifient le tir une semaine plus tard, à Gerland, contre Sochaux, en gagnant 2-1 grâce à un but du jeune lyonnais formé au club, Alexandre Lacazette. Dix-huitièmes fin septembre, les Lyonnais sont, à la fin du mois d’octobre, en dixième position.

En Ligue des champions, le sans-faute se poursuit avec la victoire contre Benfica, 2 à 0. Neuf points pris sur neuf possibles : les Lyonnais sont quasiment déjà qualifiés en huitièmes de finale.

Le point noir, en revanche, est l’élimination à domicile en huitièmes de finale de Coupe de la Ligue. Face au PSG, l’OL mène jusqu’à la 87ème minute, mais deux anciens lyonnais qualifient Paris : Mathieu Bodmer égalise en fin de match, et Ludo Giuly donne un avantage définitif aux joueurs de la Capitale durant les prolongations.

Sur le même thème